Restaurants en Provence

Félicie… aussi !

Felicie 1Le périmètre Sylvabelle, Saint-Jacques, Edmond-Rostand est en pleine ébullition. Le quartier poursuit sa mutation, accueillant des boutiques toujours plus pointues et bobos. Outre la récente ouverture du très joli magasin de déco Ligne 12, on signale aussi la reprise du restaurant “la Préfecture” par une équipe issue du Café populaire (de la rue Paradis voisine) et de la boulangerie-pâtisserie de Saint-Victor (famille Mandonato). Après quelques semaines de fermeture, le resto a rouvert avec une déco à mi-chemin entre la déniche chic et le raffinement bourgeois. A l’apéro, ne soyez pas vulgaires et succombez aux charmes du spritz, un cocktail très apprécié en Italie et qui remet à la mode tous les alcools amers type Campari ou Suze*.
Dans un ancien appartement réaménagé, nappes blanches et ardoises cohabitent et proposent pêle-mêle une burrata et jambon truffé, de la charcuterie corse, des linguine alla Felicie 2putanesca ou aux palourdes, une bavette à l’échalote, une daurade royale en filet et des seiches à la plancha. Le service est très sympathique, le jeune serveur oscillant entre humour complice et maîtrise sérieuse de la salle. Côté assiettes, on recommandera le risotto aux très belles et charnues gambas et la tagliatta de black angus. Les pieds-paquets sont de bonne facture mais la sauce n’est pas assez épaisse, une telle recette exigeant un jus épais, sirupeux et profond. Attention également aux pommes de terre trop “al dente” qui auraient mérité 5 minutes de cuisson supplémentaire. Un baba au rhum ? Une tarte au citron meringué ? La soirée se prolonge dans une atmosphère détendue, la salle s’anime de quadras et quincas venus ici se détendre. Alors faut-il y aller ? Oui, pourquoi pas. Le moteur est en plein rodage mais on sent qu’il y a là les fondamentaux d’une table qui pourrait, au fil des mois, entrer dans le paysage marseillais.

Félicie, 27, rue Sylvabelle, Marseille 6e ; résas au 04 84 263 603.
Pain : 12/20. Le soir, formule ardoise de 30 à 40 €. Vins blancs : Marrenon (luberon), Bunan (bandol) ;
rosés : Saint-Hilaire Prestige (coteaux d’Aix) ; rouges : Henry Bonnaud (palette) et la Citadelle (luberon). 

* Le spritz se compose de proseco, un vin blanc italien pétillant, d’eau de Seltz et d’Apérol (couleur orangé)
dans sa version sucrée ou de Campari (couleur rouge-orangé) dans sa version amère.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter