Art de vivre

Le festival de la photographie culinaire d’Avignon se déroulera les 24 et 25 mai

Photo Pauline Daniel

En ce mois de mai, l’école hôtelière d’Avignon fête ses 50 ans et profite de ce jubilé pour organiser ses rencontres de la photographie culinaire sur le thème : “la photo ça se déguste”. Tous les ans donc, les étudiants exposent leurs oeuvres photo dans un lieu prestigieux d’Avignon : la chapelle des Célestins en 2016, les caves de l’hôtel de la Mirande en 2017 et, cette année, dans les salons XVIIIe de l’hôtel consulaire de la CCI de Vaucluse.

Cette année anniversaire sera marquée également par la présentation des travaux de dix artistes de renom : Pauline Daniel et Mathieu Prier, tous deux d’Avignon ; Julie Mechali, Kevin Rauzy, Michael Hirsch et Sylvain Lefebvre de Paris ; Jonathan Thevenet de Lyon ; Gilles Marquis de Grenoble ; Ana Teixeira de Nantes et Xavier Harcq de Bruxelles.

Pourquoi un tel festival de la photographie culinaire ? “Parce que depuis 2013, l’Ecole hôtelière de la chambre de Commerce et d’Industrie de Vaucluse propose aux étudiants une formation originale, innovante et unique en Europe : le bachelor de «Cook designer” en arts culinaires, explique Laurent Huber en charge de la promotion de cette manifestation. Désormais, les métiers des arts culinaires sont en constante évolution, les professionnels recrutent des experts, cuisiniers, designers culinaires, stylistes et photographes spécialisés qui créent, bousculent les codes, définissent et orientent les tendances de demain contribuant ainsi au dynamisme et à la performance des entreprises”.

Festival de la photographie culinaire d’Avignon les 24 et 25 mai ; vernissage le 23 mai à 18h30 ; expo des photos des étudiants et des artistes invités dans les locaux de la CCI, cours Jean-Jaurès.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)