Magazine

Festival MAD, Montpellier savoure la Méditerranée

Du 27 au 29 mars prochain, Montpellier accueille le festival Méditerranée à déguster (MAD), première édition d’un rendez-vous destiné à célébrer, tous les ans, la Méditerranée et la santé. Parrainé par les jumeaux Pourcel, le festival a invité quantité de grands noms exerçant sur le pourtour méditerranéen. De la péninsule ibérique aux îles grecques en passant par le Liban ou l’Egypte, le MAD insistera sur les bienfaits des produits et de l’alimentation méditerranéenne avec la participation de spécialistes santé renommés.

collage MAD
De g. à dte, de haut en bas, Julien Diaz, Nicolas Isnard, Fatéma Hal, Jean-Luc Rabanel et Jean-François Bérard

Chefs d’ici… et d’ailleurs
Le festival accueille pléthore de chefs provençaux (Lionel Lévy, Pierre Reboul, Hermance Carro, Jean-Luc Rabanel, Mathias Dandine, Ludovic Turac, Michel Portos, Reine Sammut) et d’autres vedettes dans leurs régions respectives (Pierre Augé, Julien Diaz, Franck Putelat, Patrick Raingeard, Fabien Lefebvre). Tous, participeront à des conférences et des masterclasss. Au rang des chefs invités à présenter les cuisines de leurs pays d’origine, le public fera la connaissance d’Enrico Crippa (Italie), Dina Nikolaou (Grèce), Fernando Canales (Espagne), Fatema Hal (Maroc), Maroun Chedid (Liban), Branko Ognjenovic (Croatie), Ezra Kedem (Israël) et Sevim Gokyildiz (Turquie).

Pas moins de 9 conférences viendront rythmer les journées : des conférenciers de renom, avec notamment deux intervenants étrangers, Sandro Dernini de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Rome et le Pr Elias Castanas d’Heraklion (Crète) feront le déplacement. Les thèmes variés (de la découverte du goût chez l’enfant, les anti-oxydants, la qualité des aliments, l’avenir de la Diète méditerranéenne, les pesticides) seront traités dans la plus grande simplicité pour être accessibles au plus grand nombre. Enfin, les espaces dégustation-découverte de produits sudistes (bières, riz, huiles essentielles, biscuits, glaces) et la possibilité de manger sur place les menus imaginés par les toques invitées, permettront de se faire une idée précise de la richesse du patrimoine culinaire méditerranéen au cœur de notre alimentation d’aujourd’hui.

Les 27, 28 et 29 mars , Park Suites Arena de Montpellier. Entrée : 10 € ; couplage avec la participation
aux conférences, masterclass et expositions et restauration sur place : de 35 à 69 €. www.festival-mad.com 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux