Magazine

Festival MAD, Montpellier savoure la Méditerranée

Du 27 au 29 mars prochain, Montpellier accueille le festival Méditerranée à déguster (MAD), première édition d’un rendez-vous destiné à célébrer, tous les ans, la Méditerranée et la santé. Parrainé par les jumeaux Pourcel, le festival a invité quantité de grands noms exerçant sur le pourtour méditerranéen. De la péninsule ibérique aux îles grecques en passant par le Liban ou l’Egypte, le MAD insistera sur les bienfaits des produits et de l’alimentation méditerranéenne avec la participation de spécialistes santé renommés.

collage MAD
De g. à dte, de haut en bas, Julien Diaz, Nicolas Isnard, Fatéma Hal, Jean-Luc Rabanel et Jean-François Bérard

Chefs d’ici… et d’ailleurs
Le festival accueille pléthore de chefs provençaux (Lionel Lévy, Pierre Reboul, Hermance Carro, Jean-Luc Rabanel, Mathias Dandine, Ludovic Turac, Michel Portos, Reine Sammut) et d’autres vedettes dans leurs régions respectives (Pierre Augé, Julien Diaz, Franck Putelat, Patrick Raingeard, Fabien Lefebvre). Tous, participeront à des conférences et des masterclasss. Au rang des chefs invités à présenter les cuisines de leurs pays d’origine, le public fera la connaissance d’Enrico Crippa (Italie), Dina Nikolaou (Grèce), Fernando Canales (Espagne), Fatema Hal (Maroc), Maroun Chedid (Liban), Branko Ognjenovic (Croatie), Ezra Kedem (Israël) et Sevim Gokyildiz (Turquie).

Pas moins de 9 conférences viendront rythmer les journées : des conférenciers de renom, avec notamment deux intervenants étrangers, Sandro Dernini de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Rome et le Pr Elias Castanas d’Heraklion (Crète) feront le déplacement. Les thèmes variés (de la découverte du goût chez l’enfant, les anti-oxydants, la qualité des aliments, l’avenir de la Diète méditerranéenne, les pesticides) seront traités dans la plus grande simplicité pour être accessibles au plus grand nombre. Enfin, les espaces dégustation-découverte de produits sudistes (bières, riz, huiles essentielles, biscuits, glaces) et la possibilité de manger sur place les menus imaginés par les toques invitées, permettront de se faire une idée précise de la richesse du patrimoine culinaire méditerranéen au cœur de notre alimentation d’aujourd’hui.

Les 27, 28 et 29 mars , Park Suites Arena de Montpellier. Entrée : 10 € ; couplage avec la participation
aux conférences, masterclass et expositions et restauration sur place : de 35 à 69 €. www.festival-mad.com 

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster (champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux USA et deux adresses à Paris), ouvre sa première adresse à Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Cannes La plage Hyde Beach du Grand Hôtel de Cannes rouvre ses portes avec une nouvelle carte sudiste signée par Stéphanie Le Quellec. Située sur le boulevard de La Croisette, la plage privée du Hyde Beach Cannes et son ponton au-dessus de la mer proposent de profiter d’une expérience de détente (et de gastronomie) les pieds dans le sable. Stéphanie Le Quellec, qui connaît bien la région pour y avoir exercé pendant près de 8 ans, renoue cet été avec la Méditerranée. Elle a promis de retravailler avec ses producteurs de cœur et leurs merveilleux produits : fromages de chèvre de la région, tomates charnues, poissons de la côte et autres aromates du marché coloré de Forville, que la cuisinière s’attachera à sublimer. Un shot de Riviera dans l’assiette…

Abonnez-vous à notre newsletter