Magazine

Festival MAD, Montpellier savoure la Méditerranée

Du 27 au 29 mars prochain, Montpellier accueille le festival Méditerranée à déguster (MAD), première édition d’un rendez-vous destiné à célébrer, tous les ans, la Méditerranée et la santé. Parrainé par les jumeaux Pourcel, le festival a invité quantité de grands noms exerçant sur le pourtour méditerranéen. De la péninsule ibérique aux îles grecques en passant par le Liban ou l’Egypte, le MAD insistera sur les bienfaits des produits et de l’alimentation méditerranéenne avec la participation de spécialistes santé renommés.

collage MAD
De g. à dte, de haut en bas, Julien Diaz, Nicolas Isnard, Fatéma Hal, Jean-Luc Rabanel et Jean-François Bérard

Chefs d’ici… et d’ailleurs
Le festival accueille pléthore de chefs provençaux (Lionel Lévy, Pierre Reboul, Hermance Carro, Jean-Luc Rabanel, Mathias Dandine, Ludovic Turac, Michel Portos, Reine Sammut) et d’autres vedettes dans leurs régions respectives (Pierre Augé, Julien Diaz, Franck Putelat, Patrick Raingeard, Fabien Lefebvre). Tous, participeront à des conférences et des masterclasss. Au rang des chefs invités à présenter les cuisines de leurs pays d’origine, le public fera la connaissance d’Enrico Crippa (Italie), Dina Nikolaou (Grèce), Fernando Canales (Espagne), Fatema Hal (Maroc), Maroun Chedid (Liban), Branko Ognjenovic (Croatie), Ezra Kedem (Israël) et Sevim Gokyildiz (Turquie).

Pas moins de 9 conférences viendront rythmer les journées : des conférenciers de renom, avec notamment deux intervenants étrangers, Sandro Dernini de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Rome et le Pr Elias Castanas d’Heraklion (Crète) feront le déplacement. Les thèmes variés (de la découverte du goût chez l’enfant, les anti-oxydants, la qualité des aliments, l’avenir de la Diète méditerranéenne, les pesticides) seront traités dans la plus grande simplicité pour être accessibles au plus grand nombre. Enfin, les espaces dégustation-découverte de produits sudistes (bières, riz, huiles essentielles, biscuits, glaces) et la possibilité de manger sur place les menus imaginés par les toques invitées, permettront de se faire une idée précise de la richesse du patrimoine culinaire méditerranéen au cœur de notre alimentation d’aujourd’hui.

Les 27, 28 et 29 mars , Park Suites Arena de Montpellier. Entrée : 10 € ; couplage avec la participation
aux conférences, masterclass et expositions et restauration sur place : de 35 à 69 €. www.festival-mad.com 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.