Magazine

Millésime 2014 : le portrait-robot des vins de Provence

rosé, blanc, rouge,Lorsqu’un expert en vins vous parle des vins de Provence, en fait, il parle de 3 appellations : les côtes de Provence, les coteaux d’Aix et les coteaux varois. A quelques semaines du lancement de la saison estivale, les professionnels de cette zone dressent un état des lieux du millésime 2014, à savoir : quelle sera la physionomie des vins produits avec les raisins ramassés à l’automne 2014 ?

Sachez qu’on a produit 185 millions de bouteilles de rouge, blanc et rosé en 2014 sur les deux départements du Var et des Bouches-du-Rhône (une seule commune des Alpes maritimes s’ajoute à l’ensemble). Colossal. Alors les vendanges 2014 se sont-elles bien passé ? “La fin du mois d’août et le mois de septembre ont connu un bon ensoleillement et des températures dignes d’un été indien permettant aux raisins provençaux de terminer leur maturité. A noter toutefois sur cette période, la présence d’épisodes pluvieux localisés. Les nuits fraîches ont favorisé la maturité phénolique, et l’avance végétative importante en début de saison s’est réduite, les vendanges en Provence ont ainsi commencé autour du 20 août dans les zones précoces, et se sont terminées avant fin octobre” explique l’interprofession.

Et, selon les viticulteurs, “les rosés que nous boirons cet été présenteront des robes claires, seront complexes et aromatiques”. Côté rouge, “les vins seront gouleyants, charpentés et généreux” ; quant aux blancs “ils seront identifiables avec leurs arômes d’agrumes, de fruits à chair blanche et leurs rondeurs caractéristiques du cépage rolle très utilisé en Provence”. Nous voilà prévenus…

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Hélas, on est reparti pour un tour de Rosé auquel à l’évidence a été appliquée l’exceptionnel coefficient de marée du jour pour déferler ainsi !
    Et en plus, mes premières dégustations sont à l’égal de 2013, sinon pire, consternantes de banalité, dans une uniformité de simplicité tolérant les glaçons, à l’image effectivement des Blancs complètement phagocytés par l’omniprésent Rolle, passé en 20 ans de la seule micro appellation BELLET (si on fait exception du vignoble Corse), à l’ensemble de la Provence viticole.
    Patrick JUVET aurait pu le chanter : où sont les rouges, ceux qu’on boit quand ça bouge, où sont les rouges, rouges , rouges ???

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter