Art de vivre

Fête de la gastronomie, la sélection des événements gourmands

Avec une vingtaine d’événements au menu de la 6e fête de la gastronomie, 14 villes des Bouches-du-Rhône s’apprêtent à mettre le couvert. Chefs, producteurs et artisans se mobilisent pour permettre au grand public de goûter, sentir, découvrir, tester les richesses du patrimoine gastronomique provençal. Partout en Provence, des villes aux villages, des chapiteaux culinaires, marchés paysans, pique-niques géants et actions pédagogiques seront proposés.

fete de la gastronomie en provenceAubagne. Sous le chapiteau culinaire, les chefs Serge Chaybi, Dominique Calcerano, Christophe Carlotti, Cyril Carvalho et Alain Laporte seront réunis autour des « ateliers de la cuisine populaire », le samedi 24 septembre. De 12h à 20h, le public compose son menu avant de le déguster sur les tables décorées par la poterie Ravel, puis soirée musicale. Ça continue le dimanche
25 à midi autour d’un menu gastronomique concocté par les chefs, marché du terroir, animations, exposition de voitures de collection…

Marseille. Ateliers de cuisine arménienne à la foire de Marseille, samedi 24 et dimanche 25 septembre de 10h à 18h, au parc Chanot : la Maison arménienne de la Jeunesse et de la Culture, en collaboration avec le restaurant La Boiseraie, agrandit son pavillon a demandé à des cuisinières traditionnelles de faire déguster des plats typiques : keftés, pilaf, aubergines farcies aux légumes et
bakhlava. Ateliers gratuits sur réservation le jour-même.
Sur le cours d’Estienne d’Orves, rendezvous le samedi 24 septembre de 9h30 à 12h pour réaliser une soupe de poissons géante avec les chefs de l’association Vieux-Port-Rive Sud. Dégustation sur des aires aménagées, grand marché de producteurs et nombreuses animations gratuites.
Mais aussi… le samedi 24 septembre :  un atelier-façonnage de calissons au musée du Calisson du Roy René à Aix-en-Provence. La fabrication d’un four solaire au Jardin de l’Oasis à Mas Thibert, atelier-cuisine des végétaux crus aux Marais du Vigueirat à Mas Thibert, atelierboulangerie à la foire agricole de la Saint-Michel de Gardanne.  Atelier-cuisine pour les enfants lors de la Fête de l’amande à Alleins. Jardinage pour les petits “Du goût dans mon panier” à La Fare-les-Oliviers. Pour les 5/13 ans pêche à l’épuisette, découverte et degustation de plantes sauvages, atelier de fabrication d’objets avec des pelotes de posidonies à Carro (Martigues)…

Cassis. Les Vendanges étoilées proposent des animations consacrées à la gastronomie et aux vins sur 3 jours : marché de producteurs et artisans d’art, démonstrations de chefs sur les sites remarquables du village, sur le port et à la Presqu’île, cours de cuisine et masterclass d’oenologie. Toutes les infos ici.

A Istres. Animations culinaires aux Halles de l’Olivier, samedi 24 septembre, avec les producteurs locaux. Samedi 24 : ouverture et dégustation de coquillages de 11h à 13h avec Damien Andreo.

A Marignane. Au musée Raimu à Marignane, le 24 septembre de 17h à 19h, conférence en hommage à Raimu “La cuisine au cinéma” par Isabelle Nohain-Raimu, (conservatrice du musée et petite fille de l’acteur) et Michel Metenier (historien), puis “Cocktail des quatre tiers à la Raimu” avec dégustation d’un apéritif réalisé par des cuisiniers de Marignane, inspiré par la cuisine provençale populaire de l’époque.

Les  Saintes-Mer Maries-de-la-Mer. Les cuisiniers du conservatoire des cuisines de Camargue s’installent sur le marché le vendredi 23 septembre de 11h à 13h, pour vendre les meilleurs produits de la région. En parallèle, des démonstrations et dégustations autour des légumes du marché, riz et taureau de Camargue…
Sans oublier… Les marchés pique-nique aux Marais du Vigueirat à Mas Thibert (Arles) et les marchés pique-niques des producteurs à Fuveau et au marché de Pélissanne dans le parc de Saint-Martin.

A Avignon. Vendredi 23 septembre, dans les jardins de l’école hôtelière d’Avignon, les vins des Côtes du Rhône participent à la fête de la Gastronomie. Un partenariat entre les vignerons et les cuisiniers dans le cadre d’un prestigieux dîner ouvert au grand public. 300 convives sont attendus. Pour s’inscrire, téléphoner à Patrice Leroy, au 04 90 13 86 86.
Le lendemain, samedi 24, les Halles de la place Pie organisent le marché au raisin. Des cuisiniers vauclusiens y feront des démonstrations et les vins des Côtes-du-Rhône proposeront une conférence autour de l’art de l’assemblage, suivie d’une dégustation pédagogique des cépages au restaurant Chez Françoise et d’une dégustation grand public dans les Halles. Infos auprès de Martine Mergnac, au 06 12 70 31 71.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.