Mes recettes

Filet de limande sole, patates douces et crème cardamome

Filet de limandePréparation : 30 min / Cuisson : 40 min

Votre marché pour 6 personnes : 35 g de Beurre de la laiterie de Condé-sur-Vire doux (Elle & Vire) ; 20 cl de crème légère semi-épaisse de Normandie (Elle & Vire) ; 6 limandes soles vidées ; 2 oignons nouveaux ; 1 gousse d’ail ; 10 cuillères à soupe d’huile d’olive ; le zeste d’une moitié d’orange ; 30 cl de vin blanc ; 3 grains de cardamome ; 6 baies de coriandre ; 3 patates douces ; un petit bouquet de persil plat, du sel et du poivre.

On y va : préchauffer le four à 95°C (thermostat 3). Laver les limandes soles puis bien les sécher. Lever les filets et réserver les carcasses. Faire fondre le beurre de la laiterie de Condé-sur-Vire doux et en badigeonner les filets de limande, saler, poivrer. Superposer deux filets de limande sole et les rouler, poursuivre ainsi jusqu’à obtenir 6 rouleaux. Placer les rouleaux de poisson dans un plat allant au four puis verser le beurre restant. Couvrir le plat d’une feuille de papier sulfurisé. Enfourner le plat de poisson pendant 30 à 35 min.
Laver les oignons nouveaux, ciseler les bulbes, émincer le vert. Dans une cocotte, faire dorer les oignons émincés et l’ail avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, ajouter les carcasses de poisson et le zeste d’orange. Arroser de vin blanc puis ajouter sel, poivre, graines de cardamome et baies de coriandre. Faire cuire 15 min à petits bouillons. Ajouter la crème légère semi-épaisse de Normandie et cuire 5 min. Passer ensuite le tout au chinois, bien presser pour en extraire tous les sucs. Récupérer la crème et laisser réduire d’un quart dans une casserole.
Peler les patates douces et détailler la chair en gros cubes. Chauffer 4 cuillères à soupe d’huile d’olive et y faire dorer les dés de patate douce, saler, poivrer et réserver. Faire chauffer le restant d’huile d’olive et frire la partie verte de l’oignon taillée. Répartir 2 rouleaux de filet de limande sole par assiette, disposer l’oignon frit sur le poisson puis la crème autour et finir par les patates douces sautées parsemées de persil ciselé.

Bonus : la blanquette de la mer, une autre façon d’aimer le poisson.

Photo Patricia Kettenhofen

 

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter