Mes recettes

Pintade fermière à l’écrasée de carottes, aux agrumes et au lard

Pintade fermièrePréparation : 20 min / Cuisson : 55 min

Votre marché pour 4 à 6 personnes : 1 pintade fermière Label Rouge ; 1 verre d’oranges pressées ; 1 verre de pamplemousse pressé ; 1 orange entière ; 1 cuillère à soupe de miel ; un demi pamplemousse ; 200 g de lard fumé ; 2 oignons jaunes ; 1 tête d’ail frais ; 1 branche de romarin frais ; quelques tiges de thym frais et de l’huile d’olive.
Ecrasée de carottes : 400 g de carottes ; 30 g de beurre ; poivre du moulin et sel fin.

On y va : préchauffez le four à 175°C. Versez le jus d’orange et le jus de pamplemousse dans un petit bol et ajoutez le miel. Mélangez bien. Déposez la pintade label rouge dans un plat huilé et nappez-là avec ce mélange. Salez et poivrez. Effeuillez le romarin et récupérez quelques brins de thym frais puis parsemez la volaille. Découpez l’orange et le demi pamplemousse en tranche et déposez-les dans le plat. Ajoutez les morceaux de lard. Retirez l’excédent de peau de la tête d’ail, sans l’éplucher complètement, et découpez-la en deux dans la hauteur. Déposez les deux morceaux ainsi obtenus directement dans le plat. Épluchez ensuite les oignons, émincez-les puis ajoutez les au reste de la préparation. Parsemez le tout d’un généreux filet d’huile d’olive puis salez et poivrez.

Enfournez pour 55 minutes de cuisson en prenant soin de bien arroser la pintade avec son jus toutes les 10 minutes environ (il s’agit d’une volaille maigre qui ne rejette pas beaucoup de matières grasses, il est donc important de l’arroser afin d’obtenir une viande tendre et juteuse). Pendant ce temps, épluchez les carottes puis découpez-les en rondelles. Faites-les cuire 15 minutes dans une casserole d’eau bouillante salée. Après cuisson, égouttez les morceaux de carottes et déposez-les dans un récipient avec le beurre doux. Écrasez à l’aide d’un presse purée puis salez et poivrez à votre convenance. Servez la purée avec la pintade fermière bien chaude et juteuse.

Bonus : la pintade et les agrumes font bon ménage.

Photo © J. Lalabaltry / A. Rety

 

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter