Mes recettes

Une côte de boeuf comme on la mangeait à la Villette

côte de boeufPréparation : 15 min / Cuisson : 40 min.

Votre marché pour 2 personnes : 1 côte de bœuf d’environ 1 kilo ; 500 g de farine ; 150 g de gros sel et 1 cuillerée à café d’huile ; une botte de ciboulette ; un petit bouquet de persil plat ; 4 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse.

On y va : poser la côte de bœuf sur une grille allant au four et placée sur la lèche-frites. Ne pas assaisonner, ni ajouter de matière grasse. Laisser “croûter” une face avant de retourner la côte pour “croûter” l’autre face. Sortir la côte de bœuf du four et la réserver. Préparer une pâte souple : malaxer la farine avec le sel et verser de l’eau petit à petit. L’étaler pour envelopper la viande, sans laisser de vide. À l’aide d’un pinceau, badigeonner les bords de la pâte avec un peu d’eau et les souder. Placer la côte ainsi préparée sur une plaque allant au four et légèrement huilée. Laisser cuire 15 minutes par livre à four chaud (thermost 6/7, soit 180/200°C).
Pendant ce temps, laver la ciboulette et le persil ; bien sécher. Hacher finement les fines herbes et les mélanger avec soin à la crème fraîche. Sortir la viande du four, casser la croûte, couper la côte de boeuf en fines lamelles. Dans chaque assiette, disposer les lamelles de boeuf et les servir accompagnées d’une pomme de terre nappée de crème fraîche aux fines herbes.

Bonus : le boeuf à la provençale aux olives et anchois comme on le mange à Manosque.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille C’est le samedi 30 mai que le bureau de l’OMTCM retrouve son activité dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières prévus pour les lieux publics. Des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil
pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le
J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs. 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites guidées gratuites de Marseille 15 visites guidées des différents quartiers de la ville (9 personnes maxi par visite) seront  offertes pendant tout le week-end de la Pentecôte (samedi, dimanche et lundi), inscription obligatoire en cliquant sur ce lien. Chaque jour 5 visites seront proposées à 10h et/ou 11h le matin et 14h et/ou 15h l’après-midi. Elles dureront 1h30 ou 2h et seront commentées par des guides-conférenciers.
• Malmousque, petit port de la Corniche
• Marseille trendy, le quartier du roi Soleil (la partie Sud du Vieux-Port)
• A la découverte du Vieux-Port (ruelles étroites de la vieille ville, couleurs et atmosphères)…
• Le Panier, cœur historique entre anecdotes et art de vivre
• Les jardins du palais Longchamp
• Le parc Borély et son élégante “folie” XVIIIe
Les visites se termineront devant les 4 musées municipaux qui seront également gratuits
jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux rouvrent samedi 30 mai : la Vieille Charité, le musée
d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély.