Vite lu

► Légion d’honneur promotion du 14-Juillet. Le Journal Officiel a publié cette semaine la promotion civile du 14 Juillet. 521 personnalités ont été choisies pour leur engagement « au service de l’intérêt général et du rayonnement de la France », des récipiendaires choisis par les ministres qui proposent leur liste au Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. Laquelle liste est finalement validée par le président de la République. Créée par l’empereur Napoléon 1er en 1802, cette décoration fait désormais partie de l’histoire nationale. Chaque promotion met notamment des personnalités de l’hôtellerie-restauration à l’honneur. Cette année, les chefs Alain Ducasse (naturalisé monégasque, ultime privilège fiscal) et Éric Frechon sont faits officiers. Au rang de chevalier, premier grade de la Légion d’honneur, figurent les chefs Paul Pairet et Michel Portos, Sandrine Bayle-Gosse (directrice de l’École des métiers du Gers), Monica Bragard, directrice générale de Bragard, Olivier Gourmelon, dirigeant de la société Kings of kitchen et Louis Privat, fondateur et propriétaire des Grands Buffets de Narbonne.

Var

Depuis 1998, les Vignerons Indépendants du Var et Art&Vin invitent chaque été des artistes ou des collectifs d’artistes à installer leurs œuvres ou à réaliser des performances dans des lieux emblématiques comme les caveaux, les chais, ou au milieu des vignes. Avec cette manifestation, les visiteurs sont conviés à découvrir, sous un angle inédit, une cinquantaine de domaines et châteaux de la Région Sud et en Corse. Où aller dans le Var ? Notre sélection…
• Château de Majoulière à Villecroze, au cœur des coteaux varois Fanny Dhondt s’est installée avec son frère pour vivre sa passion. Sommelière de formation, elle accueille la céramiste VOS (Mado Vandewoestyne) et Marec, artiste belge qui s’est fait connaître avec des dessins humoristiques piquants, qui font régulièrement la une de la presse.
• Le dom. des Féraud à Vidauban regroupe 50 ha, non loin du golfe de Saint-Tropez, c’est le petit paradis de Markus Conrad qui accueille Bernadette Van Baarsen, peintre attachée à la vibration des couleurs, au soleil brûlant de Provence et aux enchevêtrements des végétaux en géométries naturelles et artificielles.
• Le château Saint-Esprit, propriété de la famille Croce-Spinelli depuis 4 générations, est une bâtisse du XIIIe siècle ceinte de majestueux cyprès et de 12 ha de vignes. C’est ici que Rémi Colombet expose ses œuvres, « un dilettante » qui se sert de tous les moyens mis à sa disposition, comme la musique, la photo et les objets. Mises en scènes improvisées, portraits fugitifs, travail instinctif, l’artiste fait fi des contraintes techniques de la photographie.
Tous les domaines participants ici.

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

Magazine

Du Dalaï Lama à Mika, Marc de Passorio se raconte

Saviez-vous que Marc de Passorio était un fana de rallyes automobiles ? Et des écuries de rallyes à la brigade de sa cuisine, le cuisinier franchit la frontière sans difficulté. Revendiquant des origines corse et réunionnaise, le chef s’est fait connaître à l’hôtellerie du Vallon de Valrugues à Saint-Rémy-de-Provence. Il a ensuite créé une brasserie à Châteaurenard, a vécu en Russie, est revenu s’installer avenue de la Violette à Aix-en-Provence il y a quelques années. Concentré, organisé, il a la passion de la transmission, de la formation, de la cooptation ; au fil des ans, il a noué avec ses équipes des liens forts : « Chez moi, il y a peu de turn over. Je suis fidèle à mes équipes et elles me le rendent bien en retour », reconnaît-il. Confidences…

passorioMarc de Passorio en cinq qualificatifs ?
Juste, impulsif, généreux, amour, transmission

Un plat qui vous fait chavirer ?
Les tagliatelles de ma grand-mère, cuites à la perfection, avec une véritable bolognaise à la viande de bœuf et les bocaux de tomates fait à la fin de l’été, j’ai ce souvenir qui me donne des frissons et qui me fait briller les yeux quand j’en parle…

Passorio plutôt Bourgogne, Provence, Côtes-du-Rhône ou Bordeaux ?
Très franchement j’aime toutes les régions de France et leur typicité,  mais j’ai une véritable préférence pour les vins de la Loire et plus particulièrement les vieux vins de la Loire il me reste en cave du grand-père Rouiller des vieux Chinon de 1947. Houaaaouuuu !

Un producteur ou un éleveur à recommander quelques semaines avant les fêtes ?
Bruno Cayron dans le Var, à Tourves, il a des légumes de saison bien sûr, d’un autre monde. La truite et l’omble de Monsieur Faure à Châteauroux-les-Alpes… Et tellement d’autres que j’ai envie de soutenir !

Aujourd’hui, combien d’apprentis dans votre brigade ?
2 en cuisine 1 en pâtisserie. Ça c’est obligatoire la transmission fait partie de ma vie et on les suit jusqu’au bout et même après !

Plutôt viande ou plutôt poisson ?
Viande, l’agneau des Hautes-Alpes, bœuf de l’Aubrac même si le poisson m’excite dans la finesse de la découpe et de la cuisson.

Gâteau des rois ou galette frangipane ?
Gâteau des rois, provençal et surtout de mon enfance.

Passorio c’est plutôt ski à Gstaadt ou rando dans le Colorado ?
Une randonnée dans le Colorado, j’aime le découverte et les grands espaces, plus proche de la nature et loin de la foule.

Un week-end idéal ?
Chez mes parents à Gap dans les Hautes-Alpes je passe mes journées à faire la cuisine après le marché matinal chez mes amis producteurs, j’y passe des heures. À chaque fois que je peux y monter.

Quel resto pour inviter la femme de votre vie ?
La découverte d’un ami ou d’un confrère qui partage la même passion et l’amour des produits.

Quel mot pour vous intimider ?
« Et Marco ! Tu viens faire la cuisine avec moi s’il te plaît ! »

Un truc qui vous ferait tout plaquer ?
Que je ne puisse plus trouver de magnifiques produits de la région et que je ne puisse plus rien transmettre aux jeunes.

Votre dernier livre ou magazine, c’était ?
Le dernier livre du Dalaï Lama…..

Et dans votre discothèque i-Tunes, on trouve quoi ?
Holaaaaaa, Bob Marley, Mika, de la soul music, du jazz, Bastères, et Fiona Walden ma cousine, une chanteuse incroyable.

Votre péché mignon ?
Une magnifique tomate mûre à la perfection un trait d’huile d’olive, de la fleur de sel, voilà mon péché mignon.

Auto ou moto ?
Auto bien sûr, le rallye automobile avec le championnat de France, le championnat du monde. La découverte de la précision, la gestion d’une équipe, la découverte des pays, des routes, des gens et surtout des produits de chaque région.

Le Grand Pastis, vous connaissez ?
Oui bien sûr que je connais. Pierre Psaltis, je le suis depuis plusieurs années. Il fait pleurer et il fait aimer. Maintenant le Grand Psaltis, c’est vraiment top.

L’esprit de la Violette, 10, avenue de la Violette, 13100 Aix-en-Provence ; infos et réservations au 04 42 23 02 50.