Magazine

Food Truck Station, le fait maison beau et bon dans un camion

Food Truck StationUn curieux car rouge attire l’œil lorsque l’on traverse le pôle d’activité Aix-les Milles. Derrière lui, un parking et un petit parc aménagé en terrasse ombragée. C’est le le Food Truck Station. On y trouve tous les jours environ trois camions vendant burgers, plats mexicains, italiens, thaïlandais… Le tout à emporter ou manger sur place. À initiative de ce projet lancé en 2014 : Christophe Odoux et Grégory Goulard de Lacam. “Nous avons créé le Food Truck Station pour plusieurs raisons. D’une part cela offre une sécurité d’emplacement pour tous nos collaborateurs parce que disposer d’un emplacement légal est le principal problème de tout trucker, raconte Grégory Goulard de Lacam. Et d’ajouter : Cela permet également d’offrir aux clients d’avoir une diversité de choix. Les gens viennent en groupe car ils savent qu’ils peuvent manger ensemble sans avoir un seul type de carte. Le premier peut manger une salade, le second un hamburger-frites et le dernier une crêpe bretonne”.

La qualité restaurant, la souplesse et la variété en plus : une formule gagnante. Depuis les premières heures au pôle des Milles en septembre 2014, le Food Truck Station a essaimé ouvrant deux autres espaces à Aix et à Marseille. Les truckers se déplacent d’un site à l’autre dans la semaine de sorte que l’offre diffère chaque jour pour les clients qui viennent se restaurer sur place.

Food Truck Station

Et ces plats, c’est avec des produits frais qu’ils sont préparés avec une antienne pour tous les animateurs du Food Truck Station : ”Fait maison, fait camion !” Un dicton qui résonne comme une profession de foi auprès des truckers pour qu’ils puissent disposer d’un emplacement dans cet espace de restauration qui accueille pêle-mêle jeunes dirigeants d’entreprises, employés, cadres et salariés dont le temps de la pause déjeuner est très souvent compté. Des ingrédients majoritairement frais, des préparations dans l’instant et surtout pas de plats réchauffés : ici tout est préparé le matin même pour le déjeuner.

Depuis novembre 2016, Alberto et Marie-Ange de Lou Pâtois ont rejoint l’équipe du Food Truck Station : “Aujourd’hui on ne pourrait pas vivre sans cette plateforme. Nous n’avons pas d’autres emplacement, s’ils n’étaient pas là on ne pourrait tout simplement pas travailler” confesse Marie-Ange tout en préparant une salade. Pour 8€, on a ici des pâtes fraîches fabriquées le matin même dans le truck Lou Pâtois accompagnées par des légumes achetés auprès des maraîchers locaux ainsi qu’une boisson. C’est frais et fondant en bouche, parfait pour supporter les chaudes journées d’été.

Axel Gède / photos A.G.

Du lundi au vendredi midi seulement, angle rues Frédéric-Joliot et Georges-Claude, pôle d’actvité d’Aix-en-Provence-les Milles.
Egalement au p
arc  Cézanne 1, 380, avenue Archimède 13290 Aix-en-Provence et rue Paul-Brutus à Marseille dans le 15e arr.

A lire également : le food-truck vigneron et le food-truck cacao.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.