Magazine

Food Truck Station, le fait maison beau et bon dans un camion

Food Truck StationUn curieux car rouge attire l’œil lorsque l’on traverse le pôle d’activité Aix-les Milles. Derrière lui, un parking et un petit parc aménagé en terrasse ombragée. C’est le le Food Truck Station. On y trouve tous les jours environ trois camions vendant burgers, plats mexicains, italiens, thaïlandais… Le tout à emporter ou manger sur place. À initiative de ce projet lancé en 2014 : Christophe Odoux et Grégory Goulard de Lacam. “Nous avons créé le Food Truck Station pour plusieurs raisons. D’une part cela offre une sécurité d’emplacement pour tous nos collaborateurs parce que disposer d’un emplacement légal est le principal problème de tout trucker, raconte Grégory Goulard de Lacam. Et d’ajouter : Cela permet également d’offrir aux clients d’avoir une diversité de choix. Les gens viennent en groupe car ils savent qu’ils peuvent manger ensemble sans avoir un seul type de carte. Le premier peut manger une salade, le second un hamburger-frites et le dernier une crêpe bretonne”.

La qualité restaurant, la souplesse et la variété en plus : une formule gagnante. Depuis les premières heures au pôle des Milles en septembre 2014, le Food Truck Station a essaimé ouvrant deux autres espaces à Aix et à Marseille. Les truckers se déplacent d’un site à l’autre dans la semaine de sorte que l’offre diffère chaque jour pour les clients qui viennent se restaurer sur place.

Food Truck Station

Et ces plats, c’est avec des produits frais qu’ils sont préparés avec une antienne pour tous les animateurs du Food Truck Station : ”Fait maison, fait camion !” Un dicton qui résonne comme une profession de foi auprès des truckers pour qu’ils puissent disposer d’un emplacement dans cet espace de restauration qui accueille pêle-mêle jeunes dirigeants d’entreprises, employés, cadres et salariés dont le temps de la pause déjeuner est très souvent compté. Des ingrédients majoritairement frais, des préparations dans l’instant et surtout pas de plats réchauffés : ici tout est préparé le matin même pour le déjeuner.

Depuis novembre 2016, Alberto et Marie-Ange de Lou Pâtois ont rejoint l’équipe du Food Truck Station : “Aujourd’hui on ne pourrait pas vivre sans cette plateforme. Nous n’avons pas d’autres emplacement, s’ils n’étaient pas là on ne pourrait tout simplement pas travailler” confesse Marie-Ange tout en préparant une salade. Pour 8€, on a ici des pâtes fraîches fabriquées le matin même dans le truck Lou Pâtois accompagnées par des légumes achetés auprès des maraîchers locaux ainsi qu’une boisson. C’est frais et fondant en bouche, parfait pour supporter les chaudes journées d’été.

Axel Gède / photos A.G.

Du lundi au vendredi midi seulement, angle rues Frédéric-Joliot et Georges-Claude, pôle d’actvité d’Aix-en-Provence-les Milles.
Egalement au p
arc  Cézanne 1, 380, avenue Archimède 13290 Aix-en-Provence et rue Paul-Brutus à Marseille dans le 15e arr.

A lire également : le food-truck vigneron et le food-truck cacao.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.