Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Magazine

Le FoodCub des Docks village est ouvert !

foodcub casa rubini
Casa Rubini et ses fameuses focaccia

Le FoodCub des Docks village est lancé ! A la façon d’un food-court, cet espace aménagé au rez-de-chaussée du bâtiment, dans l’esprit du Chelsea Market de New York, permet à des cuisiniers et à leur équipe de tester, en conditions réelles, leur concept de restauration. Un espace de production, de vente et de test pour des concepts culinaires innovants. A l’origine du projet, il y a un constat : 80% des jeunes entreprises du secteur de la restauration dirigées et opérées par des chefs ne dépassent pas 5 ans. Et 25,5% des jeunes de niveau Bac et CAP pointent toujours au chômage 4 ans après la fin de leurs études.

Qui sont les 5 acteurs à avoir imaginé le FoodCub ? • Amundi Immobilier, le Bailleur Docks de Marseille, qui est à l’origine du FoodCub et qui a eu l’idée de mêler RSE et cuisine • Constructa Asset Management, gestionnaire des Docks pour le compte d’Amundi Immobilier, qui pilote le projet • Les Apprentis d’Auteuil, une association qui aide les jeunes en difficulté et les accompagne dans leur parcours socio-professionnel, et qui fait le lien avec les 2 partenaires ci-après… • Le Carburateur, un incubateur aux côtés des jeunes entrepreneurs et porteurs de projets. • L’École hôtelière de Provence, spécialisée dans la formation en alternance aux métiers de la cuisine, de la salle et du bar.
En avril 2020, porté par Amundi Immobilier (société de gestion du groupe Amundi spécialisée dans le développement, la structuration et la gestion de fonds immobiliers) et Constructa Asset Management, ont réuni les partenaires du projet pour passer de l’idée à la réalisation et faire du FoodCub un lieu de formation, de transmission et d’incubation. « L’objectif est d’accompagner des créateurs de concepts de restauration et leurs apprentis dans les meilleures conditions afin de les aider à s’installer de façon durable », résume Cindy Chagouri, au nom des Docks village.
Après une première phase d’appel à candidatures, 20 candidats ont été sélectionnés pour intégrer la formation. Seulement 7 d’entre eux ont intégré l’espace de production et de vente aux Docks, tous retenus après un concours culinaire. Sept concepts, sept toqués du FoodCub qui se sont vu attribuer 10 commis formés par l’École hôtelière de Provence. Sur une durée de 2 mois les 7 foodcubers retenus et les 13 autres  participants ont suivi une formation entrepreneuriale et technique appliquée au secteur de la restauration, cofinancée par Pôle Emploi et l’opérateur de compétence Akto. Akto justement s’est chargé de la formation en gestion, marketing, relation clients et fournisseurs… « En plus d’un talent culinaire, ces compétences sont essentielles pour assurer la viabilité d’une entreprise de restauration » complète la pétillante Cindy Chagouri.

foodcub bab Klub
Le Bab Klub et ses formules sur-mesure

Pourquoi on aime le projet ?

1 Amateurs de street food, vous allez être à la fête avec sept concepts qui permettent de manger à la main, en marchant, assis à table. En résumé : la liberté et, surtout, des tarifs qui répondent aux attentes du clients : pour un ou deux tickets restaurant, les salariés trouvent ici leur bonheur aux environs de 14-15 € le déjeuner avec un bon rapport qualité-prix.

2 L’enseigne de décoration Alinéa est partenaire du projet en aménageant l’espace de restauration assise. Votre repas en main, il vous suffit de tirer la chaise dans une salle à la déco contemporaine, régulièrement renouvelée et de profiter avec couteaux, fourchettes ou baguettes de l’esprit resto en mode cool.

Les acteurs du food court

Casa Rubini Formé par le vice-président de l’association des boulangers de Gênes, Cédric Rubini a fondé Casa Rubini, la première focacceria artisanale génoise à Marseille. Juriste depuis de nombreuses années à Barcelone, Cédric a tout plaqué pour satisfaire sa passion de la gastronomie. Cet italien d’origine a fait ses armes chez Oh Faon, la pâtisserie Vegan, en proposant une sélection de focaccias salées. Au menu, des matières premières bio ou issues d’une agriculture raisonnée et des produits italiens.

Mars à table En septembre dernier Pierre, passionné d’innovation et de cuisine imagine Mars’ à table, un restaurant proposant une alimentation saine bio et/ou locale avec une démarche zéro-déchet et solidaire. Son ami Djindo, cuisinier de formation et créateur de goûts et de saveurs uniques l’a rejoint dans son projet.

Green Meal Après avoir cuisiné plus de 10 ans dans plusieurs restaurants gastronomiques à Saint-Rémy-de-Provence, Gordes et Aix-en-Provence, Valentin Floris, lance son premier concept de restauration végétale alliant pratique éco-responsable et gourmandise. A réserver aux adeptes de produits healthy ou veggy…

Bab Klub Enzo Zanetti et Maxime Barban ont quitté voyageprive.com pour cuisiner el kebab de leurs rêves. Bab Klub c’est le comptoir du kebab qui propose une broche de poulet français mariné aux épices pendant 24h, un pain de leur artisan boulanger préféré, des frites et sauces maison. Des recettes très inspirées par les cuisines du monde.

Goûts du monde Yannis Goumidi a fondé Goûts du Monde en 2021, un concept innovant social et solidaire qui participe à l’insertion professionnelle de personnes isolées. Chaque mois, une cuisine est mise à l’honneur avec, pour commencer, la cuisine antillaise de la talentueuse guadeloupéenne Melouma Chout.

Nice Eat Créé par Olga SAWADOGO, diététicienne-nutritionniste et coach sportive passionnée de cuisine saine et gourmande, Nice Eat est un traiteur spécialisé dans les repas pour sportifs et ceux qui veulent s’alimenter plus sainement.

Fidèle traiteur Le Refugee food festival présente Tina, la cheffe invitée qui cuisine les recettes de sa maman éthiopienne. Elle a lancé en février dernier un service de traiteur à domicile « Fidele Traiteur » (1er arr.) et cherche un lieu pour ouvrir le restaurant de ses rêves.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.