Magazine

Georgiana, le coup d'envoi de son nouveau resto

 

georgiana deux“Ils sont venus, ils sont tous là” aurait chanté Aznavour. Ils étaient tous là, ce midi, les (rares) journalistes et (nombreux) bloggueurs venus découvrir officiellement cette nouvelle cantine urbaine en activité pourtant depuis le 2 février dernier. Aux commandes : Georgiana, son magnifique sourire et ses bises aussi chaleureuses que le ton de sa voix. Au côté de la belle, Cyrille Perez, un amoureux de la gastronomie qui partage, avec son frère Ludovic, le goût du bon.
Pour régaler tout ce petit monde qui s’embrasse et s’autocongratule, Georgiana a mis au menu une crème d’épinards et rillettes de cabillaud, un agneau de Tarascon façon tajine et un cheesecake au citron vert comme une tartelette. Servir à 50 personnes en même temps un repas n’est pas chose aisée et la maîtresse des lieux y est parvenue sans trébucher. Justes cuissons doublées d’assaisonnements réussis. Il est clair qu’un restaurant ne se juge pas à son cocktail inaugural mais que n’aurait-on entendu si la chef avait failli ! Alors pour le moment, c’est un sans faute qui nous incitera à revenir et à juger, en réel cette fois.

72, rue de la Paix-Marcel-Paul,  13001 Marseille ;
infos/résas au 04 91 33 06 71. Formules 18 et 22 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour, Bravo et bonne continuation si on a l’occasion en juillet puisque nous ne somme pas très Loing de Marseille moi et ma petite famille on passera faire un tour .
    Bonne continuation
    Nancy

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.