Magazine

Georgiana, le coup d'envoi de son nouveau resto

 

georgiana deux“Ils sont venus, ils sont tous là” aurait chanté Aznavour. Ils étaient tous là, ce midi, les (rares) journalistes et (nombreux) bloggueurs venus découvrir officiellement cette nouvelle cantine urbaine en activité pourtant depuis le 2 février dernier. Aux commandes : Georgiana, son magnifique sourire et ses bises aussi chaleureuses que le ton de sa voix. Au côté de la belle, Cyrille Perez, un amoureux de la gastronomie qui partage, avec son frère Ludovic, le goût du bon.
Pour régaler tout ce petit monde qui s’embrasse et s’autocongratule, Georgiana a mis au menu une crème d’épinards et rillettes de cabillaud, un agneau de Tarascon façon tajine et un cheesecake au citron vert comme une tartelette. Servir à 50 personnes en même temps un repas n’est pas chose aisée et la maîtresse des lieux y est parvenue sans trébucher. Justes cuissons doublées d’assaisonnements réussis. Il est clair qu’un restaurant ne se juge pas à son cocktail inaugural mais que n’aurait-on entendu si la chef avait failli ! Alors pour le moment, c’est un sans faute qui nous incitera à revenir et à juger, en réel cette fois.

72, rue de la Paix-Marcel-Paul,  13001 Marseille ;
infos/résas au 04 91 33 06 71. Formules 18 et 22 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour, Bravo et bonne continuation si on a l’occasion en juillet puisque nous ne somme pas très Loing de Marseille moi et ma petite famille on passera faire un tour .
    Bonne continuation
    Nancy

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter