Mes recettes

Gnocchi à la crème, coppa et parmesan

Préparation : 20 min / Cuisson : 20 min

Gnocchi potiron creme coppa et parmesanVotre marché pour 6 personnes : 1kg de gnocchi frais ; 25 cl de crème fraîche épaisse 33% de MG Elle & Vire professionnel ; 30 g de Beurre de la laiterie de Condé-sur-Vire doux Elle & Vire ; 7 tranches de coppa ; 100 g de parmesan râpé ; 20 cl de lait ; 10 g de poivre noir ;  1 oignon nouveau ; quelques feuilles de sauge et du persil.

On y va : couper 5 tranches de coppa en morceaux. Laver, sécher et émincer l’oignon. Dorer la coppa, l’oignon et la sauge dans une poêle avec le Beurre de la laiterie de Condé-sur-Vire doux Elle & Vire. Dans une casserole, chauffer le lait avec la Crème fraîche épaisse 33% de matières grasses Elle & Vire et le parmesan. Dès frémissement, incorporer la coppa. Cuire 1 min, mélanger et laisser tiédir. Mixer au blender et poivrer. Faire chauffer les gnocchi dans un grand volume d’eau salée jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface. Les égoutter et les répartir dans les assiettes. Réchauffer la crème, l’émulsionner au fouet et la verser sur les gnocchi. Disposer quelques feuilles de persil et les tranches de coppa restantes, préalablement coupées en lamelles et passées 1 minute sous le grill.

 

Si vous souhaitez réaliser vous-même les gnocchi, il vous faut : 200 g de pommes de terre chair farineuse ; 250 g de potiron ; 1 oignon nouveau ; 2 c. à s. d’huile d’olive ; 400 g de farine ; 1 œuf ; du sel et du poivre.
Cuire les pommes de terre dans de l’eau salée, puis les peler. Laver le potiron, le brosser sans le peler. Le couper en deux, ôter les pépins et le détailler en cubes. Faire cuire le potiron et l’oignon dans une poêle avec de l’huile d’olive pendant 15 minutes, saler et poivrer. Bien évacuer le liquide de cuisson, la chair obtenue doit être assez sèche. Détacher la chair du potiron et la passer au presse purée avec les pommes de terre, puis mettre dans un plat. Ajouter la farine, l’œuf et mélanger pour former une boule de pâte. La séparer en 6 parts égales et former des rouleaux de 20 cm de long. Les détailler en petits gnocchi de 1,5 cm. Fariner et réserver jusqu’à préparation.

Photo Patricia Kettenhofen

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux