En direct du marché

Grande España a la Pequeña Bocqueria

“Ramener Madrid à Marseille”. Voilà le défi que ce sont lancés Laetitia Bertolino et son compagnon. C’est au retour d’un voyage dans la capitale espagnole que cette ex-comptable pense à développer ce projet : ouvrir une épicerie fine ibérique. L’idée fait son chemin, lentement mais sûrement. Les aller-retour en Espagne s’enchaînent, le couple fait le tour des foires et salons pour partir à la pêche aux fournisseurs et producteurs indépendants. A Marseille, les étagères se remplissent petit à petit : riz de Valence, légumes de Navarre, paella made in Barcelone…

bocqueriaAujourd’hui on trouve de tout ou presque a la Pequeña Boqueria. Un magnifique et diablement appétissant jambon pata negra trône au centre de la boutique. Des dizaines de bouteilles de vins côtoient les saucissons et autres bières artisanales à l’instar du “Cochon volant”, blonde légère originaire de la Catalogne. Tout ici est un plaisir pour les yeux, à un tel point que l’on veut se hâter de passer à la dégustation. “On privilégie le beau et le bon !” explique Laetitia, sourire aux lèvres. La quasi-totalité des produits, hormis quelques biscuits, sont les fruits de petits artisans indépendants. “Nous tenons à proposer à nos clients des produits sains, bio et sans conservateurs” rajoute Laetitia.

De plus, a la Pequeña Boqueria, il est possible de tout goûter à l’avance, comme ça pas d’achats sans mauvaise surprise. Parce que mine de rien, la cuisine hispanique est loin d’être connu de tous. “A Marseille, il y a des restaurants italiens et corses absolument partout… Les gens ne connaissent pas forcément ce qui fait notre gastronomie. C’est pourquoi selon nous, avant d’acheter , il est essentiel de goûter” assure le compagnon de Laetitia. A partir du mois de septembre, les clients pourront venir déguster directement sur place leurs mets préférés. Des soirées apéros nocturnes seront également organisées. Enfin pour toutes les personnes pressées entre midi et deux, l’épicerie propose des sandwiches réalisés à la minute, à l’aide d’ingrédients frais, entre 6 € et 8€ selon la composition.

Kevin Dachez (photos K.D.)

La Pequeña Boqueria, 18, rue Edmond-Rostand, Marseille 6e ; infos au 06 28 77 12 30.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter