En direct du marché

Le Coq Gourmand : du meuble ancien à la cave à vins

claudine coq 1Marseille cache bien ses trésors. Rue Fort Notre-Dame, à un jet de pierre du cours d’Estienne d’Orves, cette cave se fait discrète. Claudine Hoang, maîtresse des lieux, accueille ses clients avec un grand sourire. Cette ancienne antiquaire s’est reconvertie, il y a près de 4 ans, en caviste ; un changement de carrière pour le moins radical. “Pas tant que ça, dit elle en rangeant ses étagères. Les vins c’est comme les meubles anciens, ils ont une âme, une histoire, un créateur”. Mais ne s’improvise pas caviste qui veut ; après avoir suivi des cours à l’Institut de la vigne et du vin (Ifco), cette passionnée des vignobles ouvre cette cave, “sa” cave, grande de 250 mètres carrés. Toutes les appellations et breuvages s’y côtoient : vins bio, champagnes, whiskies rares, spiritueux délicats… Et toujours le même point commun : ils sont tous produits par des viticulteurs indépendants. Un point essentiel pour Claudine Hoang, qui travaille aujourd’hui avec plus d’une quarantaine de vignerons, devenus amis : “Quand on connaît les viticulteurs, on parle mieux du vin” assure-t-elle. A chaque domaine son anecdote ; et de brandir une bouteille de Pocquelin du domaine du parc Saint-Charles, ex-propriété de Madeleine Béjart, grand amour d’un certain Molière. Côté tarifs, les étagères restent très accessibles : de 6,50 € à 40 € la bouteille. Pour l’été qui débute, Claudine a sélectionné quelques rosés indissociables de la Provence, des vins de soif, secs et idéaux à l’apéritif à l’instar de la Commanderie de la Bargemonne (à Saint-Cannat, rosé 2014, AOP syrah et grenache majoritaires). Un autre coup de coeur rosé ? “Le domaine de la Tour du Bon en bandol” sourit Claudine. Au fil de la visite, jetez un oeil aux vins de stars, Depardieu, Cabrel, Pierre Richard, Jean Carnet et Brad Pitt pour ne citer qu’eux. Il n’y a que d’amusantes surprises chez ce coq finalement très Gaulois !

Kevin Dachez

Le Coq gourmand, cave à vins et à whiskies, 39, rue Fort Notre-Dame, Marseille 1er ;
infos aux 04 91 33 39 64 – 06 43 58 21 51.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)