En direct du marché

Le Coq Gourmand : du meuble ancien à la cave à vins

claudine coq 1Marseille cache bien ses trésors. Rue Fort Notre-Dame, à un jet de pierre du cours d’Estienne d’Orves, cette cave se fait discrète. Claudine Hoang, maîtresse des lieux, accueille ses clients avec un grand sourire. Cette ancienne antiquaire s’est reconvertie, il y a près de 4 ans, en caviste ; un changement de carrière pour le moins radical. “Pas tant que ça, dit elle en rangeant ses étagères. Les vins c’est comme les meubles anciens, ils ont une âme, une histoire, un créateur”. Mais ne s’improvise pas caviste qui veut ; après avoir suivi des cours à l’Institut de la vigne et du vin (Ifco), cette passionnée des vignobles ouvre cette cave, “sa” cave, grande de 250 mètres carrés. Toutes les appellations et breuvages s’y côtoient : vins bio, champagnes, whiskies rares, spiritueux délicats… Et toujours le même point commun : ils sont tous produits par des viticulteurs indépendants. Un point essentiel pour Claudine Hoang, qui travaille aujourd’hui avec plus d’une quarantaine de vignerons, devenus amis : “Quand on connaît les viticulteurs, on parle mieux du vin” assure-t-elle. A chaque domaine son anecdote ; et de brandir une bouteille de Pocquelin du domaine du parc Saint-Charles, ex-propriété de Madeleine Béjart, grand amour d’un certain Molière. Côté tarifs, les étagères restent très accessibles : de 6,50 € à 40 € la bouteille. Pour l’été qui débute, Claudine a sélectionné quelques rosés indissociables de la Provence, des vins de soif, secs et idéaux à l’apéritif à l’instar de la Commanderie de la Bargemonne (à Saint-Cannat, rosé 2014, AOP syrah et grenache majoritaires). Un autre coup de coeur rosé ? “Le domaine de la Tour du Bon en bandol” sourit Claudine. Au fil de la visite, jetez un oeil aux vins de stars, Depardieu, Cabrel, Pierre Richard, Jean Carnet et Brad Pitt pour ne citer qu’eux. Il n’y a que d’amusantes surprises chez ce coq finalement très Gaulois !

Kevin Dachez

Le Coq gourmand, cave à vins et à whiskies, 39, rue Fort Notre-Dame, Marseille 1er ;
infos aux 04 91 33 39 64 – 06 43 58 21 51.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.