Mes recettes

Groseilles givrées sur crème vanille légère

Préparation : 45 min / Cuisson : 2h

duo rouge et blanc blogVotre marché pour 4 personnes : 150 g de confiture de cerises noires (ou de fraises, ou de framboises) ; 2 anis étoilés et 2 feuilles de gélatine. Pour les meringues (20 petites pièces) : 4 blancs d’œuf ; 250 g de sucre semoule. pour la crème vanille : 1 litre de lait ; 1 gousse de vanille (ou 1 sachet de sucre vanillé) ; 100 à 120 g de sucre ; 6 jaunes d’œuf. Pour les groseilles givrées : 2 grappes de groseilles rouges par personne ; 80 g de sucre en poudre ; un demi sachet de sucre vanillé et 1 blanc d’œuf.

On y va : dans une casserole, faire caraméliser la confiture de votre choix et l’anis étoilé, jusqu’à obtention d’un coulis sirupeux. Faire tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Placer dans un bol la confiture compotée, égoutter les feuilles de gélatine et les ajouter. Mixer légèrement. Laisser le mélange refroidir puis mettre au frais 20 à 30 minutes puis mixer à nouveau. Les meringues : battre les blancs en neige ferme. Ajouter le sucre par petites quantités tout en continuant de battre. Placer la meringue dans une poche à douille avec une douille cannelée. Pocher de petites meringues sur une feuille de papier sulfurisé. Cuire entre 1h30 et 2 heures à 90°C. Enfourner pour 2 heures de cuisson. Au bout de ce temps, éteindre le four et laisser refroidir à l’intérieur avec la porte entre-ouverte pour que les meringues finissent de sécher.
La crème vanille : couper en 2 la gousse de vanille sur toute sa longueur. Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille. Battre au fouet les jaunes d’œuf et le sucre dans un bol. Verser lentement le lait bouillant sur les jaunes tout en fouettant. Finir la cuisson au bain marie à 82° C quand la crème commence à épaissir. Verser la crème dans un plat. La laisser bien refroidir sans la couvrir avant de la mettre au frais.
Les groseilles givrées à préparer 2 h à l’avance. Laver les groseilles sans les équeuter. Les tremper dans un blanc d’œuf battu puis dans du sucre cristallisé additionné de sucre vanillé. Les disposer sur une assiette plate et mettre au réfrigérateur pour servir ensuite très frais.
Montage : garnir les meringues de compotée à la cerise noire puis placer au frais. Servir avec la crème anglaise. Mettre quelques branches de côté et les placer sur le bord de l’assiette, afin de créer une décoration à la fois originale et gourmande.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.