Mes recettes

Groseilles givrées sur crème vanille légère

Préparation : 45 min / Cuisson : 2h

duo rouge et blanc blogVotre marché pour 4 personnes : 150 g de confiture de cerises noires (ou de fraises, ou de framboises) ; 2 anis étoilés et 2 feuilles de gélatine. Pour les meringues (20 petites pièces) : 4 blancs d’œuf ; 250 g de sucre semoule. pour la crème vanille : 1 litre de lait ; 1 gousse de vanille (ou 1 sachet de sucre vanillé) ; 100 à 120 g de sucre ; 6 jaunes d’œuf. Pour les groseilles givrées : 2 grappes de groseilles rouges par personne ; 80 g de sucre en poudre ; un demi sachet de sucre vanillé et 1 blanc d’œuf.

On y va : dans une casserole, faire caraméliser la confiture de votre choix et l’anis étoilé, jusqu’à obtention d’un coulis sirupeux. Faire tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Placer dans un bol la confiture compotée, égoutter les feuilles de gélatine et les ajouter. Mixer légèrement. Laisser le mélange refroidir puis mettre au frais 20 à 30 minutes puis mixer à nouveau. Les meringues : battre les blancs en neige ferme. Ajouter le sucre par petites quantités tout en continuant de battre. Placer la meringue dans une poche à douille avec une douille cannelée. Pocher de petites meringues sur une feuille de papier sulfurisé. Cuire entre 1h30 et 2 heures à 90°C. Enfourner pour 2 heures de cuisson. Au bout de ce temps, éteindre le four et laisser refroidir à l’intérieur avec la porte entre-ouverte pour que les meringues finissent de sécher.
La crème vanille : couper en 2 la gousse de vanille sur toute sa longueur. Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille. Battre au fouet les jaunes d’œuf et le sucre dans un bol. Verser lentement le lait bouillant sur les jaunes tout en fouettant. Finir la cuisson au bain marie à 82° C quand la crème commence à épaissir. Verser la crème dans un plat. La laisser bien refroidir sans la couvrir avant de la mettre au frais.
Les groseilles givrées à préparer 2 h à l’avance. Laver les groseilles sans les équeuter. Les tremper dans un blanc d’œuf battu puis dans du sucre cristallisé additionné de sucre vanillé. Les disposer sur une assiette plate et mettre au réfrigérateur pour servir ensuite très frais.
Montage : garnir les meringues de compotée à la cerise noire puis placer au frais. Servir avec la crème anglaise. Mettre quelques branches de côté et les placer sur le bord de l’assiette, afin de créer une décoration à la fois originale et gourmande.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter