Magazine

Halles Biltoki de Toulon : état des lieux à 8 mois de l’ouverture

Halles Biltoki ToulonC’est l’un des grands symboles de la requalification du centre-ville de Toulon. Le chantier des halles municipales Esther-Poggio, qui s’ouvriront sur la place Vincent-Raspail, va bon train et leur ouverture est d’ores et déjà annoncée pour le mois d’octobre 2020. “A cette heure, nous annonçons 13 corners signés sur les 25 enseignes que compteront ces halles, détaille Jean-Rémi Mulattieri en charge de leur commercialisation. Le quartier est en voie de revitalisation et ces halles sont perçues comme une locomotive” poursuit Mulattieri qui compte aussi sur les deux hôtels 4 étoiles (l’hôtel Okko, rue Peiresc, et l’Eautel, riverain des places de l’Equerre et Monsenergue) pour amplifier la dynamisation du coeur de ville.

Qui seront les commerçants des halles ?
Un boulanger, un boucher, un poissonnier, un fromager, un écailler, un caviste, un primeur mais également des traiteurs (italien, corse, du Sud-Ouest), une rôtisserie, une pizzéria ainsi qu’un bar à viandes se partageront les 1000 mètres carrés du rez-de-chaussée (vidéo ci-dessous). Les 1000 m2 de sous-sol seront dédiés aux vestiaires, chambres froides et sèches des locataires. Un rooftop de 180 m2 et des terrasses ouvriront les halles sur l’extérieur.
“Nous essayons de travailler à chaque fois que c’est possible avec des commerçants, artisans et producteurs locaux, car c’est l’une des clefs pour obtenir l’adhésion du public varois, prévient Jean-Rémi Mulattieri. Et de lancer encore un appel aux commerçants intéressés qui souhaiteraient tenter l’aventure des halles toulonnaises : – Nous avons encore des corners libres, il est toujours temps de nous contacter”. De fait, le café Biltoki, du nom de l’exploitant des halles, occupera le cœur du bâtiment ; outre son activité traditionnelle de café, il assurera l’animation du site avec une volonté : être un exploitant main dans la main avec ses locataires pour répondre au mieux à leurs attentes et assurer la réussite du projet.

Ouverture tous les matins du mardi au samedi de 8h30 à 14h30 ; du mardi au jeudi, réouverture de 16h30 à 19h30 ; vendredi et samedi, réouverture de 16h30 à 22h30. Le dimanche de 8h30 à 15h. Fermé le lundi.

Les acteurs du projet des halles Biltoki

Octobre 2018, la Métropole Toulon Provence Méditerranée, qui avait lancé “un appel à manifestation d’intérêt”, annonce que le projet de reconversion des Halles Raspail, en centre-ville a été confié à la SAS Biltoki basée à Anglet (Pyrénées atlantiques) qui en assurera la gestion et leur animation. Inauguré en 1929 pour accueillir le marché couvert, le bâtiment en béton armé de style Art-déco avait été fermé en 2002. Propriété de Toulon Provence Méditerranée depuis 2003, le bâtiment a été vendu 390 000 euros. Après d’importants travaux de désamiantage et des fouilles archéologiques, les halles “gourmandes” (Biltoki insiste beaucoup sur l’adjectif) ouvriront leurs portes en octobre 2020. La métropole a confié la maîtrise d’ouvrage à Altarea Cogedim et Carmilia/Carrefour Property. Co-fondateurs de la société familiale Biltoki, Bixente Alaman et Jérôme Lesparre, assurent qu’outre leur attachement à l’économie locale et à l’animation du site, les halles Biltoki de Toulon seront complémentaires du marché forain Lafayette.

Infos express

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 26 septembre, le restaurant de l’île d’If, Marseille en Face, vous ouvre sa table pour un moment culinaire inédit et unique au pied du château d’If. C’est dans ce lieu chargé d’histoire, face à Marseille et privatisé pour l’occasion que le trio Sébastien Dugast, Romain Nicoli (restaurant Le Môle – Gérald Passedat) accompagnés du cuisinier nomade Emmanuel Perrodin vous propose de vivre une soirée unique autour d’un menu découverte faisant la part belle à l’histoire du lieu et des vins sélectionnés pour l’occasion. Frédéric Presles, invité d’honneur, nous contera un peu d’histoires de Monte-Cristo et d’Alexandre Dumas. Déroulé de la soirée : embarquement au Vieux-Port en direction du château d’If (une navette privée). 18h30 : apéritif au soleil couchant. 19h30 : menu découverte. 22h30 : retour sur Marseille. Tarif : 75 € par personne (incluant apéritif, dîner, vins et navette). Plus d’informations & réservations : romain@lemole-passedat.com / 06 09 55 25 01. Attention, places très limitées.

Samedi 26 septembre journée spéciale “les pieds dans les vignes” à la maison des Vins d’Avignon, sur la place de l’Horloge. Au programme : une matinée pour découvrir la richesse sensorielle des vignobles de la vallée du Rhône par une approche méthodique de la dégustation et un vocabulaire adapté pour percevoir et exprimer les sensations et saveurs. L’après-midi, l’expérience continue dans le vignoble à la rencontre des vignerons et négociants qui font la typicité des vignobles de la vallée du Rhône. De 10h à 17h30. Tarif : 190 €par personne pour la journée. Ce tarif comprend l’initiation à la dégustation, le déjeuner, la visite de 2 domaines viticoles et le transport. Infos auprès de Clémence Durand au 04 90 27 24 00.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter