Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Magazine

Happy Birthday Ariel Lorin ;-)

CafeBorely+1Le café Borély conduit par le bobo à casquette, Ariel Lorin, fête sa première année d’activité et comme d’hab’, c’est le Grand Pastis qui vous le dit. Rendez-vous le 13 juin pour une fiesta comme seul le maître des lieux sait les organiser.

Mais qui est Ariel Lorin ?

“Je suis né à Winchester en Grande-Bretagne par pur hasard, s’amuse Ariel Lorin. En réalité mes parents étaient de passage et ça s’est fait comme ça”. Une famille nomade qui a couru le monde mais qui a posé ses valises à Nans-les-Pins puis à Marseille pour que le jeune Ariel grandisse dans une ville ouverte sur le monde. “Ma formation en école de commerce a été très classique, raconte le restaurateur de 43 ans. Ensuite, j’ai bossé pour une boîte d’événements qui organisait des salons, des lancements de produit…” Mais les 15 années passées dans cet univers n’ont pas rassasié Ariel Lorin qui sentait le besoin de plus en plus fort de mettre en adéquation idées avec vie professionnelle. “Je suis végétarien de naissance et j’ai toujours cuisiné pour moi et les copains, dit-il. Je voulais proposer une restauration de produits fermiers, sains et bios ; j’avais des choses à raconter, je me sentais légitime pour ça”.
cafe borely 3En janvier 2012, Ariel Lorin crée son activité de traiteur de réception à La Ciotat et y rencontre un certain succès : “J’ai ensuite répondu à un appel d’offres pour diriger le café Borély, mon ambition c’était de servir tous les Marseillais et tous les touristes sans exclusive”. Le 15, juin, 2013, Ariel Lorin inaugure “son” café et met en pratique les idées auxquelles il croit : “racourcir les circuits d’approvisionnements, servir des produits bio, de saison, de qualité, donner du travail à des exploitations agricoles à taille humaine”. Le résultat ? Une assiette atypique, sans tape à l’oeil, une évidence !

134, avenue Clot-Bey, Marseille 8e ; résas au 04 91 22 46 87. Fermé le lundi et le soir.
Je conseille l’assiette du jour (veggie ou pas, soupe chaude, salade carottes-betterave, croustillant chèvre-épinards), les poissons de la ferme aquacole bio du Frioul, le hamburger de boeuf.
Tarifs assiette 15€ (semaine) et 18 €. Brunch le dimanche 25 €. Le prix du café, 2 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.