Art de vivre

Quand cuisine et ateliers d’herboristerie font cause commune

C’est l’union de deux spécialités : la cuisine et l’herboristerie. Anne Aït-Touati, herboriste diplômée d’un côté et le chef William de l’auberge des Baronnies à L’Epine, de l’autre. Tous les mercredis de l’été, des ateliers d’herboristerie sont programmés avec un thème différent : les remèdes du quotidien. Des coups de soleil, au stress des bouchons sur la route des vacances ou en centre-ville en plein hiver, des ampoules après une randonnée ou un match de foot aux désagréments d’une peau trop sèche ou trop grasse… Quelle que soit la saison, il y a forcément un remède naturel pour vous ! Saison après saison, les plantes regorgent de propriétés bienfaisantes et nous aident à passer cette période en douceur. Tous les ateliers animés par Anne vous donneront les clefs du bien-être et ont été taillés pour ceux qui n’y connaissent rien.

herboristerie

Herboriste à l’école des plantes de Lyon, Anne Aït-Touati se définit comme paysanne-herboriste. Dans sa ferme des Baronnies provençales, elle cultive en agro écologie. C’est de ce petit coin de paradis -certifié Agriculture biologique bien sûr-, perché à 700m d’altitude, qu’elle cueille les plantes nécessaires pour ses ateliers, auxquelles elle ajoute quelques trouvailles de sa cueillette sauvage (lavande, thym, romarin poussent ici en abondance…), des huiles essentielles et des hydrolats de la région. Dans sa besace : du frais 100% local.

La passion pour la botanique est contagieuse !
Chacun des 7 ateliers proposant tous des thèmes différents au fil des semaines, nous invite à découvrir l’histoire des usages de la plante vedette du jour, ses propriétés médicinales, son topo ethno-botanique, ses techniques d’extraction, etc. Une leçon de sciences naturelles tout en humant le doux parfum des plantes. Puis place à la pratique : « Les participants mettent la main à la pâte pour confectionner leur propre remède : des lotions à base d’hydrolat de tilleul, des eaux florales, des tisanes relaxantes » énumère Anne Aït-Touati.

Et comme en France, tout finit autour d’une bonne table, à l’issue de l’atelier, le chef William vous propose un goûter inspiré par les plantes. Sur la terrasse colorée ou à l’intérieur de cette auberge au décor contemporain, on reprend des forces autour d’un en-cas bien mérité. Et pourquoi pas faire durer le plaisir et goûter la cuisine maison –et locale- du chef et même passer la nuit à l’auberge pour partir en randonnée le lendemain ? Ce Bistrot de pays se distingue par la qualité de ses produits et l’excellente cuisine de William qui en a fait un incontournable de la région. Que vous soyez amoureux des plantes ou désiriez en savoir plus et créer votre propre remède, ces ateliers d’herboristerie sont faits pour vous.

Tous les mercredis, du 18 juillet au 29 août,  auberge des Baronnies, quartier la Remise, 05700 L’Épine. Réservations auprès d’Anne Aït-Touati au 07 89 53 93 30.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.