Art de vivre

Quand cuisine et ateliers d’herboristerie font cause commune

C’est l’union de deux spécialités : la cuisine et l’herboristerie. Anne Aït-Touati, herboriste diplômée d’un côté et le chef William de l’auberge des Baronnies à L’Epine, de l’autre. Tous les mercredis de l’été, des ateliers d’herboristerie sont programmés avec un thème différent : les remèdes du quotidien. Des coups de soleil, au stress des bouchons sur la route des vacances ou en centre-ville en plein hiver, des ampoules après une randonnée ou un match de foot aux désagréments d’une peau trop sèche ou trop grasse… Quelle que soit la saison, il y a forcément un remède naturel pour vous ! Saison après saison, les plantes regorgent de propriétés bienfaisantes et nous aident à passer cette période en douceur. Tous les ateliers animés par Anne vous donneront les clefs du bien-être et ont été taillés pour ceux qui n’y connaissent rien.

herboristerie

Herboriste à l’école des plantes de Lyon, Anne Aït-Touati se définit comme paysanne-herboriste. Dans sa ferme des Baronnies provençales, elle cultive en agro écologie. C’est de ce petit coin de paradis -certifié Agriculture biologique bien sûr-, perché à 700m d’altitude, qu’elle cueille les plantes nécessaires pour ses ateliers, auxquelles elle ajoute quelques trouvailles de sa cueillette sauvage (lavande, thym, romarin poussent ici en abondance…), des huiles essentielles et des hydrolats de la région. Dans sa besace : du frais 100% local.

La passion pour la botanique est contagieuse !
Chacun des 7 ateliers proposant tous des thèmes différents au fil des semaines, nous invite à découvrir l’histoire des usages de la plante vedette du jour, ses propriétés médicinales, son topo ethno-botanique, ses techniques d’extraction, etc. Une leçon de sciences naturelles tout en humant le doux parfum des plantes. Puis place à la pratique : “Les participants mettent la main à la pâte pour confectionner leur propre remède : des lotions à base d’hydrolat de tilleul, des eaux florales, des tisanes relaxantes” énumère Anne Aït-Touati.

Et comme en France, tout finit autour d’une bonne table, à l’issue de l’atelier, le chef William vous propose un goûter inspiré par les plantes. Sur la terrasse colorée ou à l’intérieur de cette auberge au décor contemporain, on reprend des forces autour d’un en-cas bien mérité. Et pourquoi pas faire durer le plaisir et goûter la cuisine maison –et locale- du chef et même passer la nuit à l’auberge pour partir en randonnée le lendemain ? Ce Bistrot de pays se distingue par la qualité de ses produits et l’excellente cuisine de William qui en a fait un incontournable de la région. Que vous soyez amoureux des plantes ou désiriez en savoir plus et créer votre propre remède, ces ateliers d’herboristerie sont faits pour vous.

Tous les mercredis, du 18 juillet au 29 août,  auberge des Baronnies, quartier la Remise, 05700 L’Épine. Réservations auprès d’Anne Aït-Touati au 07 89 53 93 30.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.