Art de vivre

Dîner dans un potager, le rêve de Lionel Lévy devenu réalité

Lionel Lévy rêvait d’un jardin avec des ruches, un aménagement en restanques… L’Intercontinental Hôtel-Dieu de Marseille a donc exaucé son voeu en inaugurant un nouveau potager, un site insolite pour s’attabler, dîner à la belle saison. “Nous avons commencé les plantations et les démarches pour installer 3 ruches il y a 2 ans, annonce le chef. Cet espace est destiné à accueillir 8 personnes, pas plus”. Dans cette enclave verte, une table est dressée, un petit salon nomade a été aménagé.

Le menu, de 10 à 12 plats dont 3 desserts imaginés et réalisés par le pâtissier Yoann Dessarzin, sera “orienté végétal mais pas végétarien” souligne Lévy. Des nichoirs à oiseaux et des abris pour insectes ponctuent les carrés de fenouil, tomates, courgettes, artichauts, patates douces et autres herbes aromatiques. Les clients seront invités à aider le chef qui cuisinera sous leurs yeux, en allant ramasser eux-mêmes au potager les ingrédients manquants. “Je voudrais renouer des liens directs avec nos hôtes”, poursuit Lionel Lévy qui pourra être remplacé au gré des soirées par son second, Cédric Méry. Sur la table, de l’huile d’olive des Baux-de-Provence, signée Xavier Alazard, des poivres malabar blanc et noir du Vietnam et quelques assiettes qui donnent une idée précise des menus : tartare de bonite-cébettes tomate rose de Berne-pastèque et tagète anisée, crème et salade de fèves-fromage blanc anguille fumée et amandons d’olives séchés pickles de concombres, des abricots confits à l’agastache et petit sablé au beurre à défaillir de gourmandise.
le potager de lionel levy Le sommelier Mathias Breton, en poste depuis 2 ans, imaginera les accords mets-vins au fil des menus et réservera de belles surprises à l’image de ce Louis Roederer brut nature cuvée Philippe Starck. Pour l’heure, le potager n’ouvrira ses barrières que les jeudis et vendredis soir jusqu’à la fin septembre. Le restaurant étant fermé en août, les places seront comptées. En serez-vous ?

1, place Daviel, 2e arr. ; dîners au potager le jeudi et vendredi soir jusqu’à fin septembre ; résas au 04 13 42 43 43. Tarif : 199 € par personne.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter