Art de vivre

Dîner dans un potager, le rêve de Lionel Lévy devenu réalité

Lionel Lévy rêvait d’un jardin avec des ruches, un aménagement en restanques… L’Intercontinental Hôtel-Dieu de Marseille a donc exaucé son voeu en inaugurant un nouveau potager, un site insolite pour s’attabler, dîner à la belle saison. « Nous avons commencé les plantations et les démarches pour installer 3 ruches il y a 2 ans, annonce le chef. Cet espace est destiné à accueillir 8 personnes, pas plus ». Dans cette enclave verte, une table est dressée, un petit salon nomade a été aménagé.

Le menu, de 10 à 12 plats dont 3 desserts imaginés et réalisés par le pâtissier Yoann Dessarzin, sera « orienté végétal mais pas végétarien » souligne Lévy. Des nichoirs à oiseaux et des abris pour insectes ponctuent les carrés de fenouil, tomates, courgettes, artichauts, patates douces et autres herbes aromatiques. Les clients seront invités à aider le chef qui cuisinera sous leurs yeux, en allant ramasser eux-mêmes au potager les ingrédients manquants. « Je voudrais renouer des liens directs avec nos hôtes », poursuit Lionel Lévy qui pourra être remplacé au gré des soirées par son second, Cédric Méry. Sur la table, de l’huile d’olive des Baux-de-Provence, signée Xavier Alazard, des poivres malabar blanc et noir du Vietnam et quelques assiettes qui donnent une idée précise des menus : tartare de bonite-cébettes tomate rose de Berne-pastèque et tagète anisée, crème et salade de fèves-fromage blanc anguille fumée et amandons d’olives séchés pickles de concombres, des abricots confits à l’agastache et petit sablé au beurre à défaillir de gourmandise.
le potager de lionel levy Le sommelier Mathias Breton, en poste depuis 2 ans, imaginera les accords mets-vins au fil des menus et réservera de belles surprises à l’image de ce Louis Roederer brut nature cuvée Philippe Starck. Pour l’heure, le potager n’ouvrira ses barrières que les jeudis et vendredis soir jusqu’à la fin septembre. Le restaurant étant fermé en août, les places seront comptées. En serez-vous ?

1, place Daviel, 2e arr. ; dîners au potager le jeudi et vendredi soir jusqu’à fin septembre ; résas au 04 13 42 43 43. Tarif : 199 € par personne.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.