Art de vivre

Une histoire à dormir debout : la ruche horizontale

ruche larousse001Voilà le coup de coeur du printemps : le livre de Pierre Javaudin qui, non content de tout nous apprendre sur les abeilles et l’apiculture en général, nous explique comment fabriquer une ruche à l’horizontale. Tout commence par la découverte d’un essaim dans son jardin : au lieu de s’en débarrasser en téléphonant aux pompiers, Pierre Javaudin tente l’expérience de ce concept anglo-saxon et en devient l’expert français. Totalement écologique, familiale et à la portée de tous, cette ruche, initialement un simple tronc d’arbre couché, est devenue le must have de tout urbain en mal de nature. Sachant qu’une abeille sur 5 disparaît chaque année, il est urgent d’agir. En semant des fleurs des champs, en cultivant des plantes florifères nous contribuons à leur alimentation mais il faut aussi les héberger et les protéger.

Et s’il nous fallait une raison supplémentaire pour vanter les mérites de cet ouvrage très complet, la voici : comment piéger le frelon asiatique. Cet insecte, bien que volant 10 km/h moins vite que les abeilles (30km/h contre 20 km/h) parvient à les capter à la sortie de la ruche pour en dévorer l’abdomen… Les deux meilleurs moments pour les éliminer : du 15 février au 30 avril et du 15 octobre au 15 novembre. Le livre nous donne une recette de mélange bière-vin blanc, sirop de fraise redoutable pour le prédateur de nos chères abeilles. Un dernier truc ? Disposer un seau plein d’eau propre à proximité de la ruche dans lequel vous mettrez des écorces de pin. Les abeilles se poseront dessus pour boire en toute sécurité ; de plus, elles raffolent de l’acidité de la sève de pin diluée dans l’eau.

« Une ruche dans mon jardin », de Pierre Javaudin, Larousse Ed. ; 144 pages, 12,90 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.