Magazine

Jazz à Bandol, resto à Peynier, chef dans l'avion

le grand pastis les MichelsEt si on allait à Peynier ?
Les anciens parlaient de l’auberge des Michels mais cette halte campagnarde a changé de nom sous l’impulsion d’un trio aussi sympa que dynamique. Désormais, les Michels renoue avec les valeurs qu’on aime : « Gastronomie dans l’assiette et Miam dans les baskets ». Michaël Bourges, 26 ans, et Jérémie Vanhee, 40 ans, visent une « cuisine juste ». En salle, Angélique Blanchaud, l’épouse de Michaël, est intarissable sur chacune des assiettes : cromesquis de saint-nectaire, côte de bœuf de 4 semaines, ris de veau aux morilles. Les cuissons sont respectées, les assaisonnements affûtés, les éclats de rire permanents et les cartes reflètent le marché. Mi-provençal, mi-global, ce rendez-vous de l’arrière-pays devrait vous séduire.
Les Michels, 7, rue du Chêne de Louiset, 13790 Peynier. Tél. : 04 42 26 28 56. Déjeuner : de 16 à 24 € ; carte 41-45 €.

Jazz en vignes
Pour la septième année consécutive, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du Domaine de l’Olivette, organisent deux concerts de jazz, en juillet et en août, sur le thème du boogie-woogie et du rythm and Blues. Mercredi 20 juillet, Pierre-Yves Plat quartet : swing, ragtime et boogie-woogie. Vendredi 10 août, Al Copley trio, piano blues et boogie-woogie. Les deux soirées s’organisent selon le même canevas : 20h30, apéritif dégustation des vins du domaine avec tapenades, anchoïades et pizzas et concert à 21h30.
Tarif : 32€ par tête ; domaine de l’Olivette, 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; infos au 04 94 98 58 85.

Un Savoyard à l’aéroport
Situé au 1er étage du hall 1 de l’aéroport Marseille Provence, le restaurant Chefs en Provence fait découvrir chaque saison un menu élaboré par un chef réputé. Jusqu’au 15 septembre, la carte proposée est celle de Benoît Vidal, chef 2 étoiles à Val d’Isère. Ce natif de Perpignan s’est formé auprès de Michel Guérard, Michel Trama ou encore Régis Marcon. il dirige désormais son propre restaurant : l’Atelier d’Edmond.
Menus de 23 à 33,50 €. Carte : 40 €. hall 1 de l’aéroport Marseille Provence à Marignane.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom (présents déjà à Paris, les Emirats, Londres, la Savoie , Rio et New York) signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Ramatuelle

Raclette à Pampelonne. Fondée par la famille Manificat dans les années 70, L’Orangerie compte parmi les historiques de la plage de Pampelonne. Ce restaurant de plage est l’un des seuls de la baie à accueillir ses clients toute l’année, 7 jours sur 7. Pour cet hiver, le chef Daniele Negrini a eu l’idée de proposer une raclette… original face à la mer ! Côté tarif, ça reste raisonnable : 35 € par personne, pour deux convives minimum.
L’Orangerie,
962, chemin des Tamaris, 83350 Ramatuelle ; infos au 04 94 79 84 74.

 

Suis-nous sur les réseaux