Magazine

Avec Franck Ferré, le PL135 tourne la page du Petit Longchamp

pl135 Petit Longchamp Grand PastisLe 19 avril dernier, Franck Ferré rejoignait le club des restaurateurs marseillais. En s’installant au PL135, le jeune a tout misé sur le Petit Longchamp, un bistrot de quartier né dans les fifties, pariant sur l’avenir modeux qui se dessine pour le quartier (chez Mémé et bientôt chez Pépé). Nouvelle équipe, nouvelle déco bobo et nouvelle carte se combinent dans un esprit friendly et très cool. Après avoir travaillé de longues années durant dans des spots culturels (la Gaîté Lyrique, le Théâtre du Merlan, le Docks des Suds) et divers festivals nationaux (Les Francofolies, We Love Green, Marsatac, Fiesta des Suds…), Franck Ferré a pris un virage à 180 degrés. Son objectif : servir une cuisine de qualité, locavore, inventive et de saison, des vins de petits producteurs et d’excellents spiritueux.
Pour mener à bien la mission, Ferré s’est adjoint les services de Loïc Buisson. Ancien de chez Fauchon à Paris, Loïc a fait connaître Buisson avec son restaurant parisien : « La Bruyère ». Sur l’ardoise, le duo propose de (re)découvrir le jambon Duroc 23 mois d’affinage, des assortiments de fromages affinés, quelques verres pour trinquer. Du comptoir à la table, on saute le pas : la pêche de ligne s’imagine en carpaccio ou simplement grillée, les légumes jutes croquants, les viandes évoluent au gré du marché.
Sur le mur de briques enduites, des étagères chargées de livres en accès libre ; assis sur quelques chaises art-déco, on zieute le chef qui s’agite en cuisine pendant que Franck débouche quelque bouteille biodynamique. Une épicerie paysanne au coin de la rue contribue à l’esprit calme qui prévaut ici. Un nouveau spot pour l’été ?

PL135, le Petit Longchamp, 135, rue Consolat, Marseille 1er arr. ;  infos et résas au 04 96 21 57 32.
Grignotage jambon, fromage un verre de vin : 20 € environ ; assiettes 15-16 € ; desserts 8 € environ. Carte des vins de 22 à 45 € la bouteille.

Photos Michel Eisenlohr

2 commentaires

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom (présents déjà à Paris, les Emirats, Londres, la Savoie , Rio et New York) signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Ramatuelle

Raclette à Pampelonne. Fondée par la famille Manificat dans les années 70, L’Orangerie compte parmi les historiques de la plage de Pampelonne. Ce restaurant de plage est l’un des seuls de la baie à accueillir ses clients toute l’année, 7 jours sur 7. Pour cet hiver, le chef Daniele Negrini a eu l’idée de proposer une raclette… original face à la mer ! Côté tarif, ça reste raisonnable : 35 € par personne, pour deux convives minimum.
L’Orangerie,
962, chemin des Tamaris, 83350 Ramatuelle ; infos au 04 94 79 84 74.

 

Suis-nous sur les réseaux