Mes recettes

Je fabrique moi-même mon kombucha en 4 étapes

kombucha

Attendez-vous à ce qu’on vous en parle en long, en large et même en travers ! Le kombucha arrive et pourrait même être, sinon de l’été, au moins la boisson de la rentrée. Ce breuvage appartient à la tradition chinoise et se fabrique exactement de la même façon que nos bons vieux vinaigres. On boit du kombucha depuis des millénaires en extrême Orient et dans certaines contrées d’Europe de l’Est. On dit qu’il est souverain pour renforcer nos défenses immunitaires, favoriser la digestion, nous aider à garder une belle peau, être plein de vie et nous sentir bien. La boisson magique ! Cette préparation contenant de 0.5 à 3 % d’alcool, mieux vaut la déconseiller aux femmes enceintes ainsi qu’aux enfants. Alors comment fabrique-t-on son propre kombucha ? Commençons par laver soigneusement tous nos ustensiles et… on y va !

Il vous faut : 5g de thé noir ou vert ; un litre d’eau de source ; 70g de sucre clair (le sucre en poudre) ; de la mère à kombucha (recette sur le site cfaitmaison.com)

1 Faire infuser 5g de thé vert ou noir pendant 15 minutes dans un litre d’eau chaude ; ajouter 70g de sucre en poudre. Laisser refroidir à température ambiante.

2 Filtrer le thé dans un bocal à ouverture large. Y placer la mère, la surface claire et lisse en direction du ciel. Couvrir par un linge très propre que vous maintiendrez tendu avec un élastique.

3 La fermentation peut commencer à l’abri de la lumière à une température d’au moins 20°C. Dix jours plus tard, prélever la mère avec celle qui s’est formée avec un peu de liquide. Les entreproser dans un bocal pour une utilisation ultérieure.

4 Mettre en bouteille le reste de liquide. Fermer hermétiquement et laisser fermenter encore 4 ou 5 jours avant de consommer. La boisson doit être légèrement pétillante et rafraîchissante.

Et la première mère, je la trouve où ? Tout simplement dans les boutiques de produits bio, sur les forums d’échanges/achat, auprès d’amis…

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)

Association Juris food Les conditions sanitaires le permettant, l’association Juris food organise son premier déjeuner mensuel lundi 28 juin à 12h00. Ce repas sera précédé d’une intervention de maître Marc Bruschi, directeur de l’Institut de droit des assurances à Aix-Marseille université, avocat au barreau de Marseille, sur le thème : “Covid 19 et pertes d’exploitation des restaurateurs”. Pour des questions d’organisation, l’inscription par mail est obligatoire (contact@jurisfood.fr jusqu’au 24 juin). Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille, bd Charles-Livon (7e arr. parking du Pharo). Participation : 29 € par personne, payable sur place par chèque ou CB. Pour tout renseignement complémentaire, Stéphanie Lieutaud au 06 18 03 60 95