Magazine

Je vais me pécho une pêche…

Un fruit apprécié des Français…
La pêche est un fruit d’été disponible sur les étals des marchés de juin à septembre. Selon le bilan 2005 de la consommation des fruits et légumes réalisé par l’Interprofession des Fruits et Légumes Frais (Interfel), de tous les fruits d’été, les Français préfèrent la pêche. En 2005, ils ont acheté en moyenne 6 kilos de pêche, ce qui place le fruit en tête du classement.

… et bon pour la santé
Ce fruit très désaltérant, composé de 87% d’eau, n’est que faiblement calorique (40 Kcalories pour 100g) ce qui lui permet de s’intégrer sans problème à une alimentation “minceur”. De même, les fibres présentes dans la composition des pêches permettent le bon fonctionnement du transit intestinal. Côté vitamine, la pêche est également bien dotée. Une pêche, de taille moyenne fournit selon l’Aprifel 8 à 10 mg de vitamine C, ce qui représente de 10 à 12 % de l’apport quotidien conseillé. La présence de provitamine A permet également aux consommateurs de pêche de bénéficier de ses nombreuses vertus, anti-oxydantes notamment.

Conseils pour choisir les meilleurs fruits
Pour acheter des pêches particulièrement bonnes, les producteurs Français de pêches, réunis sous le label Pêche en Vie, Pêche d’ici, conseillent de les tâter délicatement et sentir leur parfum. Au toucher, la texture des pêches doit être souple, alors que l’odeur doit être agréable.
Les consommateurs préférant les pêches fondantes, doivent les garder sur le dessus de leur corbeille à fruits, “pour que le cycle de maturation du fruit reprenne son rythme naturellement et que la peau du fruit se décolle légèrement”. Au contraire, ceux préférant les fruits dont la peau craque, doivent plutôt les maintenir au frais. Quant au prix moyen de la pêche, son prix moyen tourne autour de 5 euros le kilo.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter