Magazine

Rouge, bleue ou noire, chacun sa prune

Dès la fin du mois de mai dans certaines régions, vers la mi-juin pour d’autres, les consommateurs trouveront dans les rayons de fruits et légumes un nouveau produit de saison : la prune. Ce fruit à noyau, dont la couleur va du jaune clair au violet foncé en fonction des espèces, annonce les beaux jours. Chaque ménage français en a acheté 1 kilo en 2005, selon le bilan de l’Interprofession des Fruits et Légumes.
Sucrée, la prune contient en moyenne 52 kcalories pour 100g, la quantité de calories augmentant avec le taux de sucre présent dans le fruit. Pour les variétés les plus sucrées, notamment les Reines-Claudes, elles peuvent atteindre 70 kcalories. En plus des Reines-Claudes, il existe de nombreuses autres variétés telles que la Golden Japan, la mirabelle ou encore les prunes noires, bleues ou rouges.
D’un point du vue diététique, la prune favorise le transit intestinal grâce à l’action de ses fibres, présentes à un taux supérieur à 2%. Une fois séchées, les prunes devenues pruneaux sont d’ailleurs recommandées pour les personnes dont le transit est un peu lent. De même, sa forte contenance en eau (82,5%) lui confère des vertus diurétiques.
La présence de nombreuses vitamines est également une particularité appréciable des prunes. Ce fruit compte ainsi 3 mg de vitamine C pour 100g, renforcée par des pigments anthocyaniques notamment présents dans les prunes les plus foncées selon l’Agence pour la Recherche et l’Information sur les Fruits et Légumes frais (Aprifel). Ces pigments permettraient de lutter contre le vieillissement des cellules. Les prunes présentent également des vitamines B, de la provitamine A et enfin des vitamines E.
Pour déguster les prunes les plus goûteuses, il faut choisir des fruits brillants, dont la peau est sur le point de se craqueler. La chair doit être très juteuse, parfumée et bien sucrée au goût.
En 2005, la France a produit 214 000 tonnes de prunes récoltées selon le ministère de l’Agriculture. Quant aux prix appliqués en moyenne, il faut compter environ 2 euros le kilo pour des prunes Golden Japan, 4 euros le kilo pour les mirabelles et 2,50 euros pour les prunes rouges-bleues-noires.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter