Magazine

Jean-André Charial va se séparer de Sylvestre Wahid

charial wahid quadriL’annonce bien qu’officieuse a fait l’effet d’un tremblement de terre dans le landerneau culinaire : Sylvestre Wahid, le chef cuisinier de l’Oustau de Baumanière perd sa place. Contacté dès ce matin après l’annonce de ce “séisme” par le site d’info gastronomique atabula.com, le propriétaire de la mythique maison du Val d’Enfer aux Baux-de-Provence, Jean-André Charial, se refuse à tout commentaire. “Je ne dirai rien aux médias avant d’avoir parlé à Monsieur Wahid”, rompez les rangs.

Pour l’heure, Sylvestre Wahid a été mis à pied. De source proche des deux hommes, un entretien préalable au licenciement aura lieu ce mercredi à 11 heures. La décision semble d’autant plus subite que Charial n’aurait personne pour remplacer Sylvestre Wahid qui avait été “placé” à Baumanière par Alain Ducasse lui-même qui, semble-t-il, ne compte pas récupérer son ancien cuisinier.

Quant à Baumanière, la saison s’annonce tumultueuse : les beaux jours et la clientèle reviennent et Jean-André Charial va à nouveau endosser la veste de cuisinier. Une charge pour cet hôtelier, restaurateur et homme d’affaires qui s’en serait bien passé. Une habitante de Mausane-les-Alpilles confiait ce matin en souriant : “Il va remettre sa veste de cuisinier, il va retrouver sa maison”.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Chère Catherine, je vous invite à revenir sur le blog car je serai en mesure de vous en dire plus dans un avenir très proche. Amitiés, GPPP

  • Si le chef Sylvestre Wahid s’en va, la clientèle s’en ira aussi. Il n’y a pas que le lieu qui compte et la cuisine du chef est EXCEPTIONNELLE. Je le suivrai là où il ira.

    • Tout à fait d’accord avec vous sur un point : avant le lieu, c’est le chef qui compte. Concernant Baumanière, il y a eu un avant et il y aura un après. L’histoire n’a pas débuté avec Sylvestre Wahid, bien au contraire ; il a été un dépositaire et désormais l’histoire s’écrira avec un autre. Les 2 et 3 étoiles de Baumanière ont été décrochées par d’autres, pas par Sylvestre. Vous savez en cuisine comme ailleurs, les gens indispensables ça n’existe pas.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.