Magazine

Jeunes talents, stars de la cuisine et concours à Grand Littoral

grandlitto 1
De haut en bas et de gauche à droite : Olivier Streiff, Dominique Frérard, Pierre-François Duwat, Nicolas Rieffel et Guillaume Gomez. Milieu, la bouillabaisse gagnante. En bas, l’équipe des “Provençal” avec leur prof, Arnaud Bertin.

C’est l’équipe des “Provençal” qui a remporté samedi 28 mars dernier le premier grand concours culinaire initié par la galerie marchande Grand Littoral. Une cuisine installée en plein cœur d’un mall commercial, fallait oser ! Le concours s’est déroulé durant 5 jours, du 24 au 28 mars, mettant en lice pas moins de 64 inscrits. A l’origine de l’idée, Pierre-François Duwat, le directeur de Grand Litto’, et Amandine Marseu, sa plus proche collaboratrice qui a eu toute lattitude pour organiser les joutes. Au final, c’est l’équipe les “Provençal” composée de Tony, Dylan, Jérôme et Anthony qui a eu le dernier mot sur les “Toquées”, incarnées par Christel, Elisa, Cindy et Stéphanie. Les quatre vainqueurs, tous issus de l’école hôtelière Bonneveine, ont été émus de remarquer, dans le public, la présence de leur professeur Arnaud Bertin. Tellement heureux lui même qu’il a été invité à porter la coupe avec “ses” petits.

Les people de la gastronomie étaient là
Aux commandes de ce show culinaire,  une pluie de vedettes à commencer par Nicolas Rieffel, star inoubliable de Masterchef en 2010 qui, micro en main, a aidé, conseillé et animé les équipes toute la semaine. Etaient aussi présents Dominique Frérard, le chef du restaurant les Trois Forts au Sofitel Marseille Vieux-Port ; Guillaume Gomez, le chef cuisinier de la présidence de la République qui a quitté l’Elysée tout exprès ; Olivier Streiff, le plus emblématique candidat de Top Chef 2015. Côté web, les blogs l’Epicurien du Sud (Jérémy Capitano), Gourmicom (Caroline Générosi-Herpin) et Le Grand Pastis (Pierre Psaltis) étaient de la fête.

grandlitto3
A gauche, les « Toquées », incarnées par Christel, Elisa, Cindy et Stéphanie. A droite, Pierre-François Duwat et Amandine Marseu.

Recettes et fête
Il s’agissait pour toutes les équipes de concocter un plat avec les ingrédients d’un panier tenu secret jusqu’à la dernière minute. C’est la bouillabaisse des “Provençal” qui a eu le dernier mot mais, d’un avis unanime pour le jury, le niveau des “Toquées” était suffisamment exceptionnel pour hisser ces amatrices au rang des élèves d’une école hôtelière. Pour Pierre-François Duwat, cette première sera suivie d’une longué série d’événements : “Le groupe Corio auquel appartient Grand Littoral souhaite qu’un centre commercial soit autre chose qu’un simple lieu consumériste. Nous voulons qu’ici, il fasse bon vivre. Nous remettons du sens dans ce site qui a déjà accueilli les studios de Jazz radio, le ballet Prejlocaj, des shows sportifs (BMX, du foot, du basket free style) et des concerts showcase en partenariat avec des radios”. Disposant d’un plateau scénique unique en Europe, Grand Littoral enfonce le clou : “Outre les notoriétés accueillies aujourd’hui, nous avons déjà reçu Jérôme de Oliveira, champion du monde de pâtisserie en 2009, relève Amandine Marseu. Et nous ne nous arrêterons pas là, la suite sera tout aussi brillante”.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter