Magazine

Jeunes talents, stars de la cuisine et concours à Grand Littoral

grandlitto 1
De haut en bas et de gauche à droite : Olivier Streiff, Dominique Frérard, Pierre-François Duwat, Nicolas Rieffel et Guillaume Gomez. Milieu, la bouillabaisse gagnante. En bas, l’équipe des “Provençal” avec leur prof, Arnaud Bertin.

C’est l’équipe des “Provençal” qui a remporté samedi 28 mars dernier le premier grand concours culinaire initié par la galerie marchande Grand Littoral. Une cuisine installée en plein cœur d’un mall commercial, fallait oser ! Le concours s’est déroulé durant 5 jours, du 24 au 28 mars, mettant en lice pas moins de 64 inscrits. A l’origine de l’idée, Pierre-François Duwat, le directeur de Grand Litto’, et Amandine Marseu, sa plus proche collaboratrice qui a eu toute lattitude pour organiser les joutes. Au final, c’est l’équipe les “Provençal” composée de Tony, Dylan, Jérôme et Anthony qui a eu le dernier mot sur les “Toquées”, incarnées par Christel, Elisa, Cindy et Stéphanie. Les quatre vainqueurs, tous issus de l’école hôtelière Bonneveine, ont été émus de remarquer, dans le public, la présence de leur professeur Arnaud Bertin. Tellement heureux lui même qu’il a été invité à porter la coupe avec “ses” petits.

Les people de la gastronomie étaient là
Aux commandes de ce show culinaire,  une pluie de vedettes à commencer par Nicolas Rieffel, star inoubliable de Masterchef en 2010 qui, micro en main, a aidé, conseillé et animé les équipes toute la semaine. Etaient aussi présents Dominique Frérard, le chef du restaurant les Trois Forts au Sofitel Marseille Vieux-Port ; Guillaume Gomez, le chef cuisinier de la présidence de la République qui a quitté l’Elysée tout exprès ; Olivier Streiff, le plus emblématique candidat de Top Chef 2015. Côté web, les blogs l’Epicurien du Sud (Jérémy Capitano), Gourmicom (Caroline Générosi-Herpin) et Le Grand Pastis (Pierre Psaltis) étaient de la fête.

grandlitto3
A gauche, les « Toquées », incarnées par Christel, Elisa, Cindy et Stéphanie. A droite, Pierre-François Duwat et Amandine Marseu.

Recettes et fête
Il s’agissait pour toutes les équipes de concocter un plat avec les ingrédients d’un panier tenu secret jusqu’à la dernière minute. C’est la bouillabaisse des “Provençal” qui a eu le dernier mot mais, d’un avis unanime pour le jury, le niveau des “Toquées” était suffisamment exceptionnel pour hisser ces amatrices au rang des élèves d’une école hôtelière. Pour Pierre-François Duwat, cette première sera suivie d’une longué série d’événements : “Le groupe Corio auquel appartient Grand Littoral souhaite qu’un centre commercial soit autre chose qu’un simple lieu consumériste. Nous voulons qu’ici, il fasse bon vivre. Nous remettons du sens dans ce site qui a déjà accueilli les studios de Jazz radio, le ballet Prejlocaj, des shows sportifs (BMX, du foot, du basket free style) et des concerts showcase en partenariat avec des radios”. Disposant d’un plateau scénique unique en Europe, Grand Littoral enfonce le clou : “Outre les notoriétés accueillies aujourd’hui, nous avons déjà reçu Jérôme de Oliveira, champion du monde de pâtisserie en 2009, relève Amandine Marseu. Et nous ne nous arrêterons pas là, la suite sera tout aussi brillante”.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 26 septembre, le restaurant de l’île d’If, Marseille en Face, vous ouvre sa table pour un moment culinaire inédit et unique au pied du château d’If. C’est dans ce lieu chargé d’histoire, face à Marseille et privatisé pour l’occasion que le trio Sébastien Dugast, Romain Nicoli (restaurant Le Môle – Gérald Passedat) accompagnés du cuisinier nomade Emmanuel Perrodin vous propose de vivre une soirée unique autour d’un menu découverte faisant la part belle à l’histoire du lieu et des vins sélectionnés pour l’occasion. Frédéric Presles, invité d’honneur, nous contera un peu d’histoires de Monte-Cristo et d’Alexandre Dumas. Déroulé de la soirée : embarquement au Vieux-Port en direction du château d’If (une navette privée). 18h30 : apéritif au soleil couchant. 19h30 : menu découverte. 22h30 : retour sur Marseille. Tarif : 75 € par personne (incluant apéritif, dîner, vins et navette). Plus d’informations & réservations : romain@lemole-passedat.com / 06 09 55 25 01. Attention, places très limitées.

Samedi 26 septembre journée spéciale “les pieds dans les vignes” à la maison des Vins d’Avignon, sur la place de l’Horloge. Au programme : une matinée pour découvrir la richesse sensorielle des vignobles de la vallée du Rhône par une approche méthodique de la dégustation et un vocabulaire adapté pour percevoir et exprimer les sensations et saveurs. L’après-midi, l’expérience continue dans le vignoble à la rencontre des vignerons et négociants qui font la typicité des vignobles de la vallée du Rhône. De 10h à 17h30. Tarif : 190 €par personne pour la journée. Ce tarif comprend l’initiation à la dégustation, le déjeuner, la visite de 2 domaines viticoles et le transport. Infos auprès de Clémence Durand au 04 90 27 24 00.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter