Magazine

La Bastide Rose ouvre grand les portes de son restaurant Au Gusto

au gusto 1Quand une table d’hôtes revêt les habits d’un restaurant. La Bastide Rose est un ancien moulin en pleine nature qui abrite à la fois une maison d’hôtes, le musée Pierre Salinger et un parc d’expositions estivales dédiées à la sculpture monumentale. La table Au Gusto a d’abord été dédiée aux résidents et s’ouvre, à partir du 20 mars, au grand public avec son chef, Emmanuel de Menthon aux commandes.
Pour la circonstance, le décor a été entièrement repensé, entre design et nature, sérénité et jovialité. Le cadre parfait “pour savourer une cuisine primeur et authentique, instinctive et créative, qui décline dans les assiettes toute la palette des saveurs provençales” affirme-t-on du côté de la Bastide Rose.

fraicheur d'automne concombRaisPolFigTomOrigLa signature de Menthon, c’est la cuisine sur-mesure : les tables sont dressées uniquement sur réservation pour permettre au cuisinier de signer un repas conforme aux attentes des clients. Chaque jour, le chef arpente le marché paysan de Velleron et se met à “l’écoute” des “fruits et légumes qui lui inspirent ses choix”. Outre les vins régionaux (Porquerolles, Ventoux, Luberon, Baux-de-Provence, Vallée du Rhône et Champagne), le chef propose une carte de jus de fruits frais  bio. La Menthon’s touch ? La crème de balsamique blanc, les herbes fraîches et les épices. Installé en Provence depuis 2000 et cuisinier à la Bastide Rose depuis 2004, Emmanuel de Menthon s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire : cet ingénieur diplômé des Arts et Métiers et designer industriel, initié à la délicatesse du produit par Alain Passard et autodidacte revendiqué, affirme aujourd’hui plus encore sa passion.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter