Magazine

La Bastide Rose ouvre grand les portes de son restaurant Au Gusto

au gusto 1Quand une table d’hôtes revêt les habits d’un restaurant. La Bastide Rose est un ancien moulin en pleine nature qui abrite à la fois une maison d’hôtes, le musée Pierre Salinger et un parc d’expositions estivales dédiées à la sculpture monumentale. La table Au Gusto a d’abord été dédiée aux résidents et s’ouvre, à partir du 20 mars, au grand public avec son chef, Emmanuel de Menthon aux commandes.
Pour la circonstance, le décor a été entièrement repensé, entre design et nature, sérénité et jovialité. Le cadre parfait “pour savourer une cuisine primeur et authentique, instinctive et créative, qui décline dans les assiettes toute la palette des saveurs provençales” affirme-t-on du côté de la Bastide Rose.

fraicheur d'automne concombRaisPolFigTomOrigLa signature de Menthon, c’est la cuisine sur-mesure : les tables sont dressées uniquement sur réservation pour permettre au cuisinier de signer un repas conforme aux attentes des clients. Chaque jour, le chef arpente le marché paysan de Velleron et se met à “l’écoute” des “fruits et légumes qui lui inspirent ses choix”. Outre les vins régionaux (Porquerolles, Ventoux, Luberon, Baux-de-Provence, Vallée du Rhône et Champagne), le chef propose une carte de jus de fruits frais  bio. La Menthon’s touch ? La crème de balsamique blanc, les herbes fraîches et les épices. Installé en Provence depuis 2000 et cuisinier à la Bastide Rose depuis 2004, Emmanuel de Menthon s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire : cet ingénieur diplômé des Arts et Métiers et designer industriel, initié à la délicatesse du produit par Alain Passard et autodidacte revendiqué, affirme aujourd’hui plus encore sa passion.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Thermomix en son temple Tout le monde connaît le robot cuisinier Thermomix mais ce que l’on sait moins, c’est que Thermomix appartient à l’entreprise Vorwerk fondée en 1883 en Allemagne. Après Paris et bien avant Lyon et Toulouse, Marseille accueille désormais une boutique Vorwerck de 90 m2 aux Terrasses du Port (2e niveau, allée centrale). Une mutation pour cette marque qui, jusqu’alors, commercialisait ses produits par les canaux de la vente à domicile.