Magazine

Pourra-t-on boire du rosé de Provence cet été ?

Toasting With WineSi l’on en croit le comité interprofessionnel des vins de Provence, la récolte à l’automne 2014 a été supérieure aux volumes engrangés en 2013 et 2012 : “La situation est saine pour les vins de Provence qui affichent une augmentation de récolte mais restent à l’équilibre économique et bien positionnés pour 2015”. La récolte 2014 sur les trois appellations côtes de Provence, coteaux d’Aix et coteaux varois en Provence (soit 96% des volumes AOP de la région), s’élève à 1 385 500 hl soit une augmentation de l’ordre de +15% par rapport aux récoltes de deux années précédentes qui avaient enregistré des volumes particulièrement bas. Pour le millésime 2014, le rosé reste bien entendu largement prépondérant : 89% du total pour 7,5% en rouge et 3,5% en blanc. Les vignerons membres du regroupement “Vins de Provence” retrouvent avec cette récolte 2014, “un volume qui leur permettra d’approvisionner convenablement le marché domestique et de poursuivre leur développement à l’export”. Et le comité interprofessionnel de se réjouir : “on note une augmentation de 40 % des exportations des vins rosés de Provence vers les Etats-Unis entre 2012  et 2013”.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter