Carnet de cave

La Corse en rouge, rosé et blanc

Domaine de Granajolo

Ce domaine de Corse du Sud a eu tous les honneurs de la presse viti-vinicole. De la RVF à Gault&Millau, chacun loue le travail de Monika et André Boucher qui, depuis 1974, travaillent leurs 20 hectares de terres à Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio. Le pari bio a porté ses fruits (1ère certification en 1987) et la fille de la maison, Gwenaële, a, depuis, rejoint l’aventure. Les cépages autochtones sont à l’honneur (niellucciu, sciaccarellu pour les rouge et rosé ; vermentinu pour le blanc) et font parler le terroir. Ce Granajolo cuvée tradition (monocépage rouge niellucciu), respire le maquis avec un nez intense de petits fruits rouges et d’épices. Je vous conseille de le boire à 16°C pour contraster joliment avec une viande rouge (idéalement une daube de sanglier), une côte de boeuf à la braise ou une tome corse. Et si vous ne le débouchez pas cette année c’est pas grave, il se bonifiera en cave pendant 2, 3 ou 4 ans encore…

Domaine de Granajolo, La Testa, 20144 Ste-Lucie de Porto-Vecchio ; infos au 04 95 70 37 83.
Aux environs de 7,40 € la bouteille départ cave.
vins corsesDomaine Alzipratu

Le rolle en Provence, prend le nom de vermentinu en Corse. C’est un cépage vigoureux qui adore les régions chaudes, les terrains secs et peu fertiles. C’est dire s’il est à son aise ici, au lieu-dit Pumonte, au pied du cirque de Bonifatu. Ici, la terre transpire le jour et respire la fraîcheur la nuit, tout ce qui permet au vermentinu de dégager une grande puissance aromatique avec des arômes d’agrumes. En bouche, le gras domine, ce qui donne l’idée de servir ce vin blanc à l’apéritif à 12°C pour ouvrir l’appétit. Venez à la rencontre de Pierre Acquaviva, le fils de Maurice, qui sera fier de vous faire goûter Pumonte, la cuvée prestige de la propriété déclinée en trois couleurs.

Pierre et Cécilia Acquaviva, domaine d’Alzipratu, 20214 Zilia ; infos au 04 95 62 75 47.
Aux environs de 19 € la bouteille départ cave.
Domaine de Vaccelli

Alain et Gérard Courrèges rendent hommage à leur père et grand-père chaque jour en vinifiant avec respect les cépages insulaires. “J’ai pris la décision de succéder à mon grand-père et à mon père sur le domaine vers 14 ou 15 ans”, confesse Gérard Courrèges. Bac pro “vigne et vin” en poche, le jeune viticulteur, il a 34 ans tout juste, porte le domaine avec son père. Millésime après millésime, le duo connaît une notoriété croissante et ce rosé Unu, Primu vinu di Vaccelli, confortera la propriété dans sa bonne réputation. Superbissime couleur claire mais néanmoins soutenue pour ce vin élevé dans un strict respect environnemental sans pour autant jouir d’une certification bio. A base de sciaccarellu, ce rosé de facture classique fin et vigoureux, servi à 10-12°C, fera merveille sur des charcuteries corses ou un plat de pâtes à la sauce tomates.

Domaine de Vaccelli, lieu-dit Aja-Donica, 20123 Cognocoli-Monticchi ; infos au 04 95 24 35 54.
Aux environs de 10-12 € la bouteille départ cave. 
 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.