Carnet de cave

La Corse en rouge, rosé et blanc

Domaine de Granajolo

Ce domaine de Corse du Sud a eu tous les honneurs de la presse viti-vinicole. De la RVF à Gault&Millau, chacun loue le travail de Monika et André Boucher qui, depuis 1974, travaillent leurs 20 hectares de terres à Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio. Le pari bio a porté ses fruits (1ère certification en 1987) et la fille de la maison, Gwenaële, a, depuis, rejoint l’aventure. Les cépages autochtones sont à l’honneur (niellucciu, sciaccarellu pour les rouge et rosé ; vermentinu pour le blanc) et font parler le terroir. Ce Granajolo cuvée tradition (monocépage rouge niellucciu), respire le maquis avec un nez intense de petits fruits rouges et d’épices. Je vous conseille de le boire à 16°C pour contraster joliment avec une viande rouge (idéalement une daube de sanglier), une côte de boeuf à la braise ou une tome corse. Et si vous ne le débouchez pas cette année c’est pas grave, il se bonifiera en cave pendant 2, 3 ou 4 ans encore…

Domaine de Granajolo, La Testa, 20144 Ste-Lucie de Porto-Vecchio ; infos au 04 95 70 37 83.
Aux environs de 7,40 € la bouteille départ cave.
vins corsesDomaine Alzipratu

Le rolle en Provence, prend le nom de vermentinu en Corse. C’est un cépage vigoureux qui adore les régions chaudes, les terrains secs et peu fertiles. C’est dire s’il est à son aise ici, au lieu-dit Pumonte, au pied du cirque de Bonifatu. Ici, la terre transpire le jour et respire la fraîcheur la nuit, tout ce qui permet au vermentinu de dégager une grande puissance aromatique avec des arômes d’agrumes. En bouche, le gras domine, ce qui donne l’idée de servir ce vin blanc à l’apéritif à 12°C pour ouvrir l’appétit. Venez à la rencontre de Pierre Acquaviva, le fils de Maurice, qui sera fier de vous faire goûter Pumonte, la cuvée prestige de la propriété déclinée en trois couleurs.

Pierre et Cécilia Acquaviva, domaine d’Alzipratu, 20214 Zilia ; infos au 04 95 62 75 47.
Aux environs de 19 € la bouteille départ cave.
Domaine de Vaccelli

Alain et Gérard Courrèges rendent hommage à leur père et grand-père chaque jour en vinifiant avec respect les cépages insulaires. “J’ai pris la décision de succéder à mon grand-père et à mon père sur le domaine vers 14 ou 15 ans”, confesse Gérard Courrèges. Bac pro “vigne et vin” en poche, le jeune viticulteur, il a 34 ans tout juste, porte le domaine avec son père. Millésime après millésime, le duo connaît une notoriété croissante et ce rosé Unu, Primu vinu di Vaccelli, confortera la propriété dans sa bonne réputation. Superbissime couleur claire mais néanmoins soutenue pour ce vin élevé dans un strict respect environnemental sans pour autant jouir d’une certification bio. A base de sciaccarellu, ce rosé de facture classique fin et vigoureux, servi à 10-12°C, fera merveille sur des charcuteries corses ou un plat de pâtes à la sauce tomates.

Domaine de Vaccelli, lieu-dit Aja-Donica, 20123 Cognocoli-Monticchi ; infos au 04 95 24 35 54.
Aux environs de 10-12 € la bouteille départ cave. 
 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.