Art de vivre

La Provence à Paris, une enclave marseillo-provençale dans le XIVe arrondissement

la provence à parisC’est un petit cabanon en plein XIVe arrondissement parisien, comme si les vagues des calanques venait claquer sur les pieds de la tour Eiffel. Derrière ses persiennes faisant office de comptoir, Emmanuelle Vigne, aixoise exilée en bords de Seine anime un estaminet chaleureux. La Provence à Paris fêtera en ce mois de mai 2020 son premier anniversaire. Le projet, imaginé dès 2017, consistait en une épicerie concept-store « parce que la Provence me manquait, confie Emmanuelle. J’ai quitté Aix pour vivre à Paris avec mon mari qui bosse dans la production audiovisuelle et j’ai très vite imaginé une ambassade sudiste, une enclave marseillo-provençale qui raconterait notre art de vivre ».
Au sein même de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul réinvesti par les « Grands Voisins », le Tout-Paris et les touristes qui respirent l’air du temps arpentent les lieux à la découverte de projets associatifs, sociaux, de petits commerces qui se lancent et de bonnes adresses pour prendre l’apéro. « Les gens sont très surpris de découvrir la Provence à Paris, se réjouit la jeune femme. Et ils découvrent ici des produits peu ou pas représentés à Paris » assure Emmanuelle Vigne tout en égrenant ses marques vedettes, parmi lesquelles les Navettes des Accoules, charcuteries de la Sôcisse de Marseille, la compagnie des Bocaux, des tee-shirts, des jus de fruits (Pressoirs de Provence) et des gammes de tartinables.

Comptoir à rosés
L’accueil amusé et enthousiaste des Parisiens est tel que la commerçante envisage de renforcer son offre en créateurs provençaux et de pérenniser son idée d’un événement mensuel ou un artiste ou un producteur viendraient présenter qui son oeuvre, qui son produit. « Et puis il y a une demande forte pour que je développe un comptoir à rosés, la Provence à Paris deviendra une vitrine de la production de vins rosés. C’est un vin emblématique, une couleur forte et un objectif de développement pour moi » développe l’exilée aixoise à qui l’on doit également la cuvée des Vilaines. Répondant aux besoins de l’époque, et pour faire face aux nouvelles mesures sanitaires imposées par la pandémie de covid-19, Emmanuelle propose un service de livraison à domicile. « J’ai mis en ligne, sur le site du magasin, un bon de commande qu’il suffit de remplir et de renvoyer. Un apéro provençal en ce moment, y’a rien de tel pour accompagner le confinement ! ».

La Provence à Paris, les Grands Voisins, 74, avenue Denfert-Rochereau, Paris XIVe ; infos au 06 16 24 87 70.

2 Comments

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Déjà j’étais fan du site le grand pastis.com mais de savoir qu’une boutique Marseillaise existe à Paris me ravit le cœur en cette période tellement triste. Merci le pastis pour toutes ces bonnes infos utiles et gaies à la fois ??

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.