Magazine

La sardine, invitée vedette du plus grand cours de cuisine MPG2019

2012-2019. Il aura fallu 7 ans pour que l’idée de Lionel Lévy prenne corps. Le 28 juin prochain, quelque 1050 personnes se donneront rendez-vous à 18 heures sur la place Bargemon, entre Vieux-Port et mairie, pour vivre le plus grand cours de cuisine jamais réalisé en public. « Il y a sept ans, on avait fait une démonstration à la foire de Marseille, au parc Chanot, et le succès avait été tel que l’idée d’une grande session de cuisine a vite germé » raconte Lionel Lévy, en charge de la restauration de l’Intercontinetal-Hôtel Dieu.
Et puis l’occasion offerte par MPG2019 s’est présentée.

sardine« Il fallait satisfaire quelques conditions, poursuit le cuisinier. Initialement, on avait pensé réunir de 4000 à 5000 personnes sur la Canebière mais les questions de sécurité se sont posées. Ensuite, on avait envisagé le Vélodrome mais les contraintes techniques étaient trop importantes et c’est là qu’on a pensé à la place Bargemon ».
Entre autres obligations, Lévy voulait que l’événement soit convivial, festif et fraternel : « On ne voulait pas de démonstration, pas de cours magistral. On ne voulait pas jouer au petit jeu des prouesses techniques infaisables… Je proposerai même des trucs et astuces dans un esprit de partage » explique le chef de l’Intercontinental. Pour enfoncer plus encore le clou de la confraternité, pas moins de 27 chefs ont d’ores et déjà accepté de se plier au jeu : Fabien Torrente, Gilles Carmignani, Christophe Negrel, Jean-Claude de Lanfranchi, Franck Paté ou Ippei Uemura pour n’en citer que quelques-uns. « Ce sera un ping-pong avec les copains qui seront immergés dans le public. On s’interpellera dans un esprit ludique et bon enfant », dit Lionel Lévy qui insiste sur l’esprit jeu et partage de cet après-midi.

La sardine en guest
Au chapitre des obligations inhérentes au bon déroulement de ce genre d’opération, la recette ne devait nécessiter aucune cuisson ni besoin électrique. La recette portera sur une sardine en référence au fameux poisson « qui a bouché le port de Marseille, oui je sais, ça fait un peu cliché », s’amuse Lévy. « J’expliquerai comment la dépiauter et la cuire sans source de chaleur ». Travaillée sur un condiment citron avec des olives noires et des câpres, la recette de sardine sera dégustée illico à la façon d’un toast. A ce jour, les inscriptions sont closes et les 1050 inscrits commencent à mesurer leur chance… Des tabliers, des petites bouteilles d’huile d’olive, des gadgets seront offerts aux valeureux participants. Pour l’heure, Lionel Lévy commence à ressentir la pression : « D’habitude j’aime bien les défis mais là, je me sens fébrile. Un voeu vieux de plusieurs années se réalise, j’espère que mon excitation sera contagieuse ».

Rendez-vous le 28 juin, à 18h place Bargemon. Le programme de MPG2019 ici.

Photo Dana tentis

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom (présents déjà à Paris, les Emirats, Londres, la Savoie , Rio et New York) signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Ramatuelle

Raclette à Pampelonne. Fondée par la famille Manificat dans les années 70, L’Orangerie compte parmi les historiques de la plage de Pampelonne. Ce restaurant de plage est l’un des seuls de la baie à accueillir ses clients toute l’année, 7 jours sur 7. Pour cet hiver, le chef Daniele Negrini a eu l’idée de proposer une raclette… original face à la mer ! Côté tarif, ça reste raisonnable : 35 € par personne, pour deux convives minimum.
L’Orangerie,
962, chemin des Tamaris, 83350 Ramatuelle ; infos au 04 94 79 84 74.

 

Suis-nous sur les réseaux