Magazine

La sardine, invitée vedette du plus grand cours de cuisine MPG2019

2012-2019. Il aura fallu 7 ans pour que l’idée de Lionel Lévy prenne corps. Le 28 juin prochain, quelque 1050 personnes se donneront rendez-vous à 18 heures sur la place Bargemon, entre Vieux-Port et mairie, pour vivre le plus grand cours de cuisine jamais réalisé en public. “Il y a sept ans, on avait fait une démonstration à la foire de Marseille, au parc Chanot, et le succès avait été tel que l’idée d’une grande session de cuisine a vite germé” raconte Lionel Lévy, en charge de la restauration de l’Intercontinetal-Hôtel Dieu.
Et puis l’occasion offerte par MPG2019 s’est présentée.

sardine“Il fallait satisfaire quelques conditions, poursuit le cuisinier. Initialement, on avait pensé réunir de 4000 à 5000 personnes sur la Canebière mais les questions de sécurité se sont posées. Ensuite, on avait envisagé le Vélodrome mais les contraintes techniques étaient trop importantes et c’est là qu’on a pensé à la place Bargemon”.
Entre autres obligations, Lévy voulait que l’événement soit convivial, festif et fraternel : “On ne voulait pas de démonstration, pas de cours magistral. On ne voulait pas jouer au petit jeu des prouesses techniques infaisables… Je proposerai même des trucs et astuces dans un esprit de partage” explique le chef de l’Intercontinental. Pour enfoncer plus encore le clou de la confraternité, pas moins de 27 chefs ont d’ores et déjà accepté de se plier au jeu : Fabien Torrente, Gilles Carmignani, Christophe Negrel, Jean-Claude de Lanfranchi, Franck Paté ou Ippei Uemura pour n’en citer que quelques-uns. “Ce sera un ping-pong avec les copains qui seront immergés dans le public. On s’interpellera dans un esprit ludique et bon enfant”, dit Lionel Lévy qui insiste sur l’esprit jeu et partage de cet après-midi.

La sardine en guest
Au chapitre des obligations inhérentes au bon déroulement de ce genre d’opération, la recette ne devait nécessiter aucune cuisson ni besoin électrique. La recette portera sur une sardine en référence au fameux poisson “qui a bouché le port de Marseille, oui je sais, ça fait un peu cliché”, s’amuse Lévy. “J’expliquerai comment la dépiauter et la cuire sans source de chaleur”. Travaillée sur un condiment citron avec des olives noires et des câpres, la recette de sardine sera dégustée illico à la façon d’un toast. A ce jour, les inscriptions sont closes et les 1050 inscrits commencent à mesurer leur chance… Des tabliers, des petites bouteilles d’huile d’olive, des gadgets seront offerts aux valeureux participants. Pour l’heure, Lionel Lévy commence à ressentir la pression : “D’habitude j’aime bien les défis mais là, je me sens fébrile. Un voeu vieux de plusieurs années se réalise, j’espère que mon excitation sera contagieuse”.

Rendez-vous le 28 juin, à 18h place Bargemon. Le programme de MPG2019 ici.

Photo Dana tentis

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter