Magazine

Club Riviera, le nouveau spot cool de Victor et Jean-Charles

Club RivieraDes hauteurs du boulevard Vauban aux rives du Vieux-Port. La Maison Vauban et son équipe annoncent l’ouverture d’un établissement frère, au pied de l’Hôtel Dieu, face à la place Bargemon. Au fil des services, le Club Riviera racontera les cuisines littorales méditerranéennes, de la Grèce au Liban, d’Israël au Maroc sans oublier l’Italie, la France et l’Espagne… Après deux mois de travaux et les idées déco de Julie Guyomard, qui avait déjà signé la Maison Vauban, voilà 3 ans, le Club Riviera accueillera ses premiers clients aux environs du 11 juin.
Les deux copains associés se partageront les sites ; à Victor le Club Riviera, à Jean-Charles la Maison Vauban. “On fonctionnera comme ça au début et après on verra, poursuit Victor Parodi qui ne cache pas son regain d’énergie : – J’avais besoin d’un nouveau projet, de vivre une nouvelle aventure. La Maison Vauban était lancée, il me fallait un nouveau shoot d’adrénaline”.
Murs blancs, carreaux bleu et jaune moutarde, banquettes rouges profond… L’ambiance “évoquera Santorin ou Formentera” sourit Victor. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, la bande son sera celle de Synapson et tournera non-stop.

En cuisine, le grand retour de…
En cuisine, c’est un événement, une jeune cuisinière qui avait disparu des radars depuis son dernier poste au bar-tabac du Terminus d’Endoume : Léa Bizalion. “On s’est contacté à plusieurs reprises, jusqu’à ce que nos calendriers concordent, poursuit Jean-Charles. Chez nous, Léa trouvera tout l’inverse de ce qu’elle fuit, à savoir une ambiance à la cool, pas de brigade, une carte blanche sur la carte et, surtout, un mot d’ordre : tu t’éclates”… Victor et Jean-Charles sont catégoriques, travailler avec des femmes en cuisine présente beaucoup d’avantages : – Que ce soit avec Lucy à Maison Vauban ou Léa au Club Riviera, les cuisinières apportent une touche et une sensibilité différente, elles comprennent l’esprit du lieu et composent des cartes en total accord”.

On déjeunera au Club Riviera du lundi au samedi et, dans le même esprit que Maison Vauban, le soir, on grignotera pour accompagner les apéros et les découvertes de vins du Liban, Maroc et de Grèce. Quelques soirées ponctuelles seront annoncées par l’équipe avant, dans un second temps, les brunches du dimanche. Un nouveau projet, une nouvelle aventure dont le coup d’envoi sera donné le 11 juin.

Club Riviera, 1, rue Méry, Marseille 2e arr.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre