Magazine

Club Riviera, le nouveau spot cool de Victor au Panier

Club RivieraDes hauteurs du boulevard Vauban aux rives du Vieux-Port. La Maison Vauban et son équipe annoncent l’ouverture d’un établissement frère, au pied de l’Hôtel Dieu, face à la place Bargemon. Au fil des services, le Club Riviera racontera les cuisines littorales méditerranéennes, de la Grèce au Liban, d’Israël au Maroc sans oublier l’Italie, la France et l’Espagne… Après deux mois de travaux et les idées déco de Julie Guyomard, qui avait déjà signé la Maison Vauban, voilà 3 ans, le Club Riviera accueillera ses premiers clients aux environs du 11 juin. Il fit en son temps les belles heures de la Maison Vauban, Victor revient cette fois avec un concept chauffé à blanc par le soleil porté par un puissant regain d’énergie : – J’avais besoin d’un nouveau projet, de vivre une nouvelle aventure. La Maison Vauban était lancée, il me fallait un nouveau shoot d’adrénaline”.
Murs blancs, carreaux bleu et jaune moutarde, banquettes rouges profond… L’ambiance “évoquera Santorin ou Formentera” sourit Victor. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, la bande son sera celle de Synapson et tournera non-stop.

En cuisine, le grand retour de…
En cuisine, c’est un événement, une jeune cuisinière qui avait disparu des radars depuis son dernier poste au bar-tabac du Terminus d’Endoume : Léa Bizalion. “On s’est contacté à plusieurs reprises, jusqu’à ce que nos calendriers concordent, poursuit Victor visiblement ravi de ce mercato. Chez nous, Léa trouvera tout l’inverse de ce qu’elle fuit, à savoir une ambiance à la cool, pas de brigade, une carte blanche sur la carte et, surtout, un mot d’ordre : tu t’éclates”… Victor est aussi catégorique, travailler avec des femmes en cuisine présente beaucoup d’avantages : – Que ce soit avec Lucy à Maison Vauban ou Léa au Club Riviera, les cuisinières apportent une touche et une sensibilité différente, elles comprennent l’esprit du lieu et composent des cartes en total accord”.

On déjeunera au Club Riviera du lundi au samedi et, dans le même esprit qu’on le pratiquait à la Maison Vauban ; le soir, on grignotera pour accompagner les apéros et les découvertes de vins du Liban, Maroc et de Grèce. Quelques soirées ponctuelles seront annoncées par l’équipe avant, dans un second temps, les brunches du dimanche. Un nouveau projet, une nouvelle aventure dont le coup d’envoi sera donné le 11 juin 2019.

Club Riviera, 1, rue Méry, Marseille 2e arr.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

En bref

XXIXe fête de la Truffe à Aups Dimanche 23 janvier, ce village du haut-Var organise sa 29e fête de la truffe. Pour cette journée dédiée à la tuber melanosporum, un marché aux truffes
fraîches, des animations folkloriques et une vente aux enchères des plus beaux specimens seront organisés.
A cette occasion, Sebastian Gaillard,  chef du restaurant La Truffe, proposera un menu unique en 5 services (80 € flûte de champagne comprise). En parallèle, sur la place du village, le chef et son fils régaleront les visiteurs d’une street-food pleinement aupsoise : le Aups-Dog (fameux hot-dog à la truffe imaginé par Sébastian Gaillard, 10 € avec des frites), et le Truffe-Burger (15 € avec des frites) régaleront les adeptes de street-food.  En collab’ avec « les Fondus de fromages », le chef et ses amis ont imaginé des plats à emporter,  gourmands et roboratifs où la truffe est toujours reine !
• Restaurant la Truffe, 10, rue Maréchal Foch, 836930 Aups. Infos et résas au 04 94 67 02 41.