En direct du marché

La tomate, géniale pour bronzer et se détoxifier

Tasty canned and fresh tomatoes on wooden tableLa tomate fait partie des fruits les plus consommés en été, notamment en raison de ses vertus désaltérantes mais aussi parce qu’elle facilite le bronzage. Principalement dégustée en salade, elle peut être cuisinée de façons très variées. Mais attention, la tomate reste un fruit très fragile, qu’il convient de manipuler et conserver avec précautions.
A l’origine, la tomate est née en Amérique centrale, avant d’arriver en Europe au XVIe siècle. Aujourd’hui, la France en produit environ 350 000 tonnes par an (dixit l’association de producteurs de Tomates et Concombres de France). Les régions les plus productrices sont la Bretagne et toute la zone Rhône-Méditerranée. Au final, les Français en consomment en moyenne 13,1 kg par an et par habitant. 95% des ménages en achètent au moins une fois dans l’année.

Des variétés pour tous les goûts
tomatoesSous la dénomination de “tomate” se regroupent près de 10 variétés différentes. Parmi les plus connues figurent les tomates cerise et cocktail, de petite taille et à consommer en apéritif, mais aussi la grappe, la ronde et l’allongée. Les consommateurs trouvent également dans leurs marchés la tomate côtelée, coeur de boeuf et les colorées.
Le choix entre ces variétés se fait surtout en fonction des utilisations que l’on prévoit. Ainsi, la tomate en grappe se prête très bien aux salades, tandis que pour réaliser des sauces, jus et coulis, il est préférable d’utiliser la variété des tomates rondes et des pendelotes. Pour les usages au barbecue, au gril, en pizza ou en tarte, mieux vaut choisir la tomate allongée. Quant aux gratins et ratatouilles, ils ont plus de saveurs quand ils sont préparés avec les variétés coeur de boeuf et côtelée.

Un fruit bon pour la santé
L’une des particularités de la tomate est d’être riche sur le plan nutritionnel. Elle fournit notamment une grande quantité de vitamine C (18 mg pour 100g), de minéraux et oligoéléments, pour seulement 15 kcal aux 100 grammes. Elle est également très agréable à déguster par temps de fortes chaleurs grâce à la grande quantité d’eau qu’elle contient, à savoir 94g pour 100g.
Ce fruit et légume à la fois aide également à la prévention des cancers et maladies cardiovasculaires, grâce à la présence de provitamine A et de bêta-carotène, un antioxydant reconnu. Les traces d’éléments antitoxiques (la chlorine et le sulfure) qu’elle présente dans sa composition lui permettent aussi de mieux filtrer les déchets de l’organisme et d’aider le foie à lutter contre certains engorgements. Dans les régimes, elle joue un rôle non négligeable en réduisant les mauvaises graisses et en aidant à les éliminer. En été, la tomate favorise aussi le bronzage : la présence de lycopène accélère la montée de la mélanine, tout en hydratant la peau et retardant l’arrivée des rides.

Savoir choisir et conserver ses tomates
Slices of fresh tomato with basil, isolated on whiteChaque variété de tomate libère des aromes différents, entre le sucré et l’acidulé. Il est dommage que les tomates soient disponibles toute l’année ; le coeur de la période s’échelonne du 15 juillet à la fin septembre. Pour choisir de bonnes tomates, la procédure est assez simple. Il suffit de repérer celles dont la couleur est la plus uniforme et la chair la plus ferme. Pour les variétés en grappe, mieux vaut préférer celles dont l’odeur est la plus forte, et donc arrivées à maturité.
Enfin, leur conservation nécessite plusieurs précautions. La plus importante d’entre elles est de ne jamais les mettre au réfrigérateur. Même en été, elles résistent très bien à la température ambiante et se conservent mieux “à une température de 25°C qu’au froid du réfrigérateur” assure l’association des producteurs Tomates et Concombres de France. L’idéal est donc de les laisser à l’air libre, dans une corbeille à fruits. En revanche pour servir un plat de tomates fraîches, il ne faut pas hésiter à les placer 30 minutes au réfrigérateur après les avoir coupées et assaisonnées.
Pour une meilleure conservation des tomates, il faut également éviter de les laisser à proximité d’une fenêtre, tout changement de température pouvant les ramollir. Dernière recommandation, il est préférable d’attendre qu’elles soient lavées pour leur retirer leur pédoncule et ne les consommer qu’après.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 26 septembre, le restaurant de l’île d’If, Marseille en Face, vous ouvre sa table pour un moment culinaire inédit et unique au pied du château d’If. C’est dans ce lieu chargé d’histoire, face à Marseille et privatisé pour l’occasion que le trio Sébastien Dugast, Romain Nicoli (restaurant Le Môle – Gérald Passedat) accompagnés du cuisinier nomade Emmanuel Perrodin vous propose de vivre une soirée unique autour d’un menu découverte faisant la part belle à l’histoire du lieu et des vins sélectionnés pour l’occasion. Frédéric Presles, invité d’honneur, nous contera un peu d’histoires de Monte-Cristo et d’Alexandre Dumas. Déroulé de la soirée : embarquement au Vieux-Port en direction du château d’If (une navette privée). 18h30 : apéritif au soleil couchant. 19h30 : menu découverte. 22h30 : retour sur Marseille. Tarif : 75 € par personne (incluant apéritif, dîner, vins et navette). Plus d’informations & réservations : romain@lemole-passedat.com / 06 09 55 25 01. Attention, places très limitées.

Samedi 26 septembre journée spéciale “les pieds dans les vignes” à la maison des Vins d’Avignon, sur la place de l’Horloge. Au programme : une matinée pour découvrir la richesse sensorielle des vignobles de la vallée du Rhône par une approche méthodique de la dégustation et un vocabulaire adapté pour percevoir et exprimer les sensations et saveurs. L’après-midi, l’expérience continue dans le vignoble à la rencontre des vignerons et négociants qui font la typicité des vignobles de la vallée du Rhône. De 10h à 17h30. Tarif : 190 €par personne pour la journée. Ce tarif comprend l’initiation à la dégustation, le déjeuner, la visite de 2 domaines viticoles et le transport. Infos auprès de Clémence Durand au 04 90 27 24 00.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter