En direct du marché

L'artichaut, légume du printemps

Two ArtichokesLe printemps marque le début de la saison de l’artichaut. Jusqu’à l’automne, ce légume connu pour ses bienfaits sur la santé reprend sa place dans les rayons des fruits et légumes frais. A consommer cru ou cuit selon les préférences, il est également un allié des régimes saisonniers.

Des variétés en fonction des goûts
Les variétés d’artichauts les plus consommés sont les bretons et les violets. Les premiers ont la particularité d’être assez gros et bien ronds, tandis que les seconds sont beaucoup plus petits. Le choix entre l’une et l’autre des variétés se fait simplement en fonction des envies de consommation. Pour des artichauts farcis ou cuits à la vapeur, mieux vaut préférer les variétés de Bretagne. En revanche, les artichauts violets peuvent se consommer crus, accompagnés d’une sauce vinaigrette ou arrosés d’huile d’olive, de crème de vinaigre balsamique et de parmesan…

Attention aux tâches
L’artichaut est un légume qui s’oxyde très rapidement et qui ne supporte pas une conservation de plus de deux jours. Une fois acheté, mieux vaut le consommer rapidement, sous peine de voir apparaître des tâches noires sur ses feuilles. En magasin, il faut veiller à ce que les artichauts soient les plus frais possibles. Pour cela, il faut les choisir lourds, avec des feuilles bien fermées.

Un atout pour la santé
L’artichaut est un légume connu pour ses vertus diurétiques, qui facilitent l’élimination des toxines et le transit intestinal. La présence non négligeable de potassium (385mg aux 100g) et de fibres (2g aux 100g) en font également un bon allié dans les régimes amincissants. Mais attention, si la présence de glucides en fait un aliment énergétique, il ne faut pas en abuser. Consommé dans de trop grandes quantités, l’artichaut “peut provoquer des ballonnements et des gênes intestinales”.

De petits prix
Le prix moyen de l’artichaut tourne généralement autour d’un euro l’unité. Selon le baromètre des produits frais de La Provence, le prix de l’artichaut était ainsi de 1,12 euro la pièce au début du mois d’avril.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.