En direct du marché

L'artichaut, légume du printemps

Two ArtichokesLe printemps marque le début de la saison de l’artichaut. Jusqu’à l’automne, ce légume connu pour ses bienfaits sur la santé reprend sa place dans les rayons des fruits et légumes frais. A consommer cru ou cuit selon les préférences, il est également un allié des régimes saisonniers.

Des variétés en fonction des goûts
Les variétés d’artichauts les plus consommés sont les bretons et les violets. Les premiers ont la particularité d’être assez gros et bien ronds, tandis que les seconds sont beaucoup plus petits. Le choix entre l’une et l’autre des variétés se fait simplement en fonction des envies de consommation. Pour des artichauts farcis ou cuits à la vapeur, mieux vaut préférer les variétés de Bretagne. En revanche, les artichauts violets peuvent se consommer crus, accompagnés d’une sauce vinaigrette ou arrosés d’huile d’olive, de crème de vinaigre balsamique et de parmesan…

Attention aux tâches
L’artichaut est un légume qui s’oxyde très rapidement et qui ne supporte pas une conservation de plus de deux jours. Une fois acheté, mieux vaut le consommer rapidement, sous peine de voir apparaître des tâches noires sur ses feuilles. En magasin, il faut veiller à ce que les artichauts soient les plus frais possibles. Pour cela, il faut les choisir lourds, avec des feuilles bien fermées.

Un atout pour la santé
L’artichaut est un légume connu pour ses vertus diurétiques, qui facilitent l’élimination des toxines et le transit intestinal. La présence non négligeable de potassium (385mg aux 100g) et de fibres (2g aux 100g) en font également un bon allié dans les régimes amincissants. Mais attention, si la présence de glucides en fait un aliment énergétique, il ne faut pas en abuser. Consommé dans de trop grandes quantités, l’artichaut “peut provoquer des ballonnements et des gênes intestinales”.

De petits prix
Le prix moyen de l’artichaut tourne généralement autour d’un euro l’unité. Selon le baromètre des produits frais de La Provence, le prix de l’artichaut était ainsi de 1,12 euro la pièce au début du mois d’avril.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.