En direct du marché

L'artichaut, légume du printemps

Two ArtichokesLe printemps marque le début de la saison de l’artichaut. Jusqu’à l’automne, ce légume connu pour ses bienfaits sur la santé reprend sa place dans les rayons des fruits et légumes frais. A consommer cru ou cuit selon les préférences, il est également un allié des régimes saisonniers.

Des variétés en fonction des goûts
Les variétés d’artichauts les plus consommés sont les bretons et les violets. Les premiers ont la particularité d’être assez gros et bien ronds, tandis que les seconds sont beaucoup plus petits. Le choix entre l’une et l’autre des variétés se fait simplement en fonction des envies de consommation. Pour des artichauts farcis ou cuits à la vapeur, mieux vaut préférer les variétés de Bretagne. En revanche, les artichauts violets peuvent se consommer crus, accompagnés d’une sauce vinaigrette ou arrosés d’huile d’olive, de crème de vinaigre balsamique et de parmesan…

Attention aux tâches
L’artichaut est un légume qui s’oxyde très rapidement et qui ne supporte pas une conservation de plus de deux jours. Une fois acheté, mieux vaut le consommer rapidement, sous peine de voir apparaître des tâches noires sur ses feuilles. En magasin, il faut veiller à ce que les artichauts soient les plus frais possibles. Pour cela, il faut les choisir lourds, avec des feuilles bien fermées.

Un atout pour la santé
L’artichaut est un légume connu pour ses vertus diurétiques, qui facilitent l’élimination des toxines et le transit intestinal. La présence non négligeable de potassium (385mg aux 100g) et de fibres (2g aux 100g) en font également un bon allié dans les régimes amincissants. Mais attention, si la présence de glucides en fait un aliment énergétique, il ne faut pas en abuser. Consommé dans de trop grandes quantités, l’artichaut “peut provoquer des ballonnements et des gênes intestinales”.

De petits prix
Le prix moyen de l’artichaut tourne généralement autour d’un euro l’unité. Selon le baromètre des produits frais de La Provence, le prix de l’artichaut était ainsi de 1,12 euro la pièce au début du mois d’avril.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre