En direct du marché

A chaque saison son chou

Brocoli, de Bruxelles, vert lisse, rouge ou encore fleur, les choux prennent de plus en plus de place dans les rayons produits frais. A noter aussi : la tendance des magasins bio qui proposent une gamme plus étendue que les grandes surfaces de ces légumes, qui s’accordent avec différents types de plats et de cuisine.
Dans les assiettes depuis l’Antiquité, en France, les choux sont principalement cultivés en Bretagne car le sol est riche et la pluie leur permet de se développer convenablement. D’autres régions françaises comme le Pas-de-Calais, la Manche et les Bouches-du-Rhône sont également connues pour approvisionner les grandes surfaces. Les graines sont d’abord semées en pépinière. Les jeunes choux sont ensuite replantés à l’extérieur. Ces derniers redoutent essentiellement la hernie, qui est un champignon endommageant leurs racines. Les producteurs, connus pour faire des choux bio, protègent leurs jeunes pousses cultivées en serre par un voile.

Des choux selon la saison
Au total, il existe huit variétés de choux. Certaines variétés sont cultivées toute l’année et peuvent être cuisinées sans problème : le chou-fleur, le chou rouge et le chou vert lisse. A l’automne, d’autres variétés accompagnent ces choux comme le chou chinois, qui ressemble à une laitue ou à l’épinard, le chou Romanesco, un « condensé » du brocolis et du chou-fleur, et le chou frisé de Milan. Le mois d’octobre voit arriver également le chou Brocolis, habituellement vert, il peut être parfois violet. Enfin, il faudra attendre la fin de l’année pour pouvoir préparer des plats avec du chou rave ou des choux de Bruxelles.

Des aliments parfaits pour suivre un régime
Le faible taux de calories contenu dans les choux leur permet d’être inscrits dans la plupart des programmes de régime. Riches en fibres, ils stimulent le transit intestinal et leur teneur en minéraux et en potassium leur permet d’en faire autant pour les fonctions rénales. Il faut ajouter enfin leur composition riche en vitamine C.

Choisir et conserver ses choux
Tout dépend da la variété souhaité. S’il s’agit d’un chou frisé, celui-ci doit avoir des feuilles fermes. En forme de pomme et de couleur vert clair ou rouge, les choux lisses doivent quant à eux être lourds, denses et posséder des feuilles craquantes. Après avoir quitté le rayon des produits frais, il y a deux manières de conserver les choux. Il convient de les garder deux à trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur et de les avoir enveloppés au préalable d’un linge humide pour éviter qu’il ne se déshydrate. Pour les garder plus longtemps, une semaine tout au plus, il est conseillé de garder les choux au frais, et surtout à l’abri de la lumière.

Pour les cuisiner
Outre une préparation en salade ou consommé cru, les choux peuvent également être cuits à la vapeur. A noter : la cuisson à grande eau améliore sa digestibilité. Avant de cuire un chou-fleur, il est recommandé de l’arroser d’un peu de citron afin que sa couleur blanche soit maintenue.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.