En direct du marché

A chaque saison son chou

Brocoli, de Bruxelles, vert lisse, rouge ou encore fleur, les choux prennent de plus en plus de place dans les rayons produits frais. A noter aussi : la tendance des magasins bio qui proposent une gamme plus étendue que les grandes surfaces de ces légumes, qui s’accordent avec différents types de plats et de cuisine.
Dans les assiettes depuis l’Antiquité, en France, les choux sont principalement cultivés en Bretagne car le sol est riche et la pluie leur permet de se développer convenablement. D’autres régions françaises comme le Pas-de-Calais, la Manche et les Bouches-du-Rhône sont également connues pour approvisionner les grandes surfaces. Les graines sont d’abord semées en pépinière. Les jeunes choux sont ensuite replantés à l’extérieur. Ces derniers redoutent essentiellement la hernie, qui est un champignon endommageant leurs racines. Les producteurs, connus pour faire des choux bio, protègent leurs jeunes pousses cultivées en serre par un voile.

Des choux selon la saison
Au total, il existe huit variétés de choux. Certaines variétés sont cultivées toute l’année et peuvent être cuisinées sans problème : le chou-fleur, le chou rouge et le chou vert lisse. A l’automne, d’autres variétés accompagnent ces choux comme le chou chinois, qui ressemble à une laitue ou à l’épinard, le chou Romanesco, un “condensé” du brocolis et du chou-fleur, et le chou frisé de Milan. Le mois d’octobre voit arriver également le chou Brocolis, habituellement vert, il peut être parfois violet. Enfin, il faudra attendre la fin de l’année pour pouvoir préparer des plats avec du chou rave ou des choux de Bruxelles.

Des aliments parfaits pour suivre un régime
Le faible taux de calories contenu dans les choux leur permet d’être inscrits dans la plupart des programmes de régime. Riches en fibres, ils stimulent le transit intestinal et leur teneur en minéraux et en potassium leur permet d’en faire autant pour les fonctions rénales. Il faut ajouter enfin leur composition riche en vitamine C.

Choisir et conserver ses choux
Tout dépend da la variété souhaité. S’il s’agit d’un chou frisé, celui-ci doit avoir des feuilles fermes. En forme de pomme et de couleur vert clair ou rouge, les choux lisses doivent quant à eux être lourds, denses et posséder des feuilles craquantes. Après avoir quitté le rayon des produits frais, il y a deux manières de conserver les choux. Il convient de les garder deux à trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur et de les avoir enveloppés au préalable d’un linge humide pour éviter qu’il ne se déshydrate. Pour les garder plus longtemps, une semaine tout au plus, il est conseillé de garder les choux au frais, et surtout à l’abri de la lumière.

Pour les cuisiner
Outre une préparation en salade ou consommé cru, les choux peuvent également être cuits à la vapeur. A noter : la cuisson à grande eau améliore sa digestibilité. Avant de cuire un chou-fleur, il est recommandé de l’arroser d’un peu de citron afin que sa couleur blanche soit maintenue.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter