Art de vivre

Un week-end aux saveurs sudistes à la Valette du Var

la Valette du VarLa région manquant de festivals culinaro-gastronomiques, la petite ville de la Valette du Var, aux portes de Toulon, a eu l’idée d’organiser son “festival Cuisines du Sud” les samedi 22 et dimanche 23 septembre 2018, lors du week-end de la fête de la gastronomie célébrée partout dans l’Hexagone. Deux jours dédiés aux spécialités culinaires provençales, italiennes et corses avec une douzaine de cuisiniers locaux qui se relaieront pour des démonstrations culinaires et dégustations de bon goût en pleine rue. Pour la circonstance, ce sont les cuisiniers Philippe Joannès, président des Meilleurs ouvriers de France région Sud, et Christophe Bacquié, maître de cérémonie au Grand Hôtel du Castellet qui, respectivement, présideront et parraineront ces journées.

Dans le centre-ville, d’une place à l’autre et dans la rue les reliant, douze chefs donneront à découvrir leurs secrets, tours de mains et astuces. Pour que la fête soit celle de tous, les Restaurants du Coeur seront associés à ces journées. Chaque cuisinier concoctera un panier pour 10 personnes ; l’association fondée par Coluche les distribuera aux démunis lors des maraudes vespérales dans les rues. De nombreuses animations sont prévues à travers la ville, rencontres avec les chefs, découvertes des artisans locaux, parcours du goût pour les enfants, le tout d’accès gratuit.

Centre-ville de la Valette-du-Var, samedi 22 et dimanche 23 septembre de 10h à 18h30. Toutes les activités sont gratuites. Démos culinaires et dégustations sur inscription à l’espace accueil. Navettes gratuites à partir du parking de co-voiturage de Sainte-Musse. Page Facebook, cliquez ici.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter