Art de vivre

Les navettes et canistrelli de la Velada pour des goûters gourmets

On connaissait la Velada pour ses pizzas et sa daube de joue de bœuf et voici qu’Olivier Magarian se lance dans la fabrication et la vente de navettes « car ce sont le quartier et les circonstances qui l’exigent » explique le restaurateur installé à quelques dizaines de mètres seulement de l’abbaye de Saint-Victor. Pour répondre aux bouleversements liés à la fermeture des restaurants, Olivier Nagarian a réaménagé tout l’accueil de son restaurant en épicerie, un appétissant complément à sa carte de plats à emporter ou à livrer.
Les vins du clos Culombu à Lumio en Corse, le blanc de Fontcreuse à Cassis et le château l’Hospitalet, grand vin rouge 2017 (primé meilleur vin rouge du monde 2017 par l’International wine challenge 2019) figurent bien vue dans la sélection de la Velada. Des cressins et autres whiskies tout droit sortis de la cave du restaurant complètent l’offre.

Mais la grande fierté du restaurateur, ce sont les biscuits secs : – J’ai toujours raffolé des biscuits secs, je les mangeais en quantité quand j’étais gosse, explique-t-il. Aujourd’hui encore, ils accompagnent mes cafés et même ma fille les adore. Elle les mange avec du lait d’amande ou du lait noisette-épeautre chaud au moment du goûter ».
Bien sûr, la Velada maintient son offre restaurant à emporter mais invite aussi à venir découvrir toutes ces gammes de produits à l’instar des cookies chocolat qui « apportent du réconfort », assure Olivier Magarian. Les croquants aux amandes et au miel sont joliment dorés et offrent une saveur miellée en fin de bouche délicieuse. Les canistrelli au sucre sont délicatement parfumés aux grains d’anis et les navettes gourmandes à souhait…« On s’amuse, on renouvelle toujours les produits et les recettes, on aime surprendre les clients » dit Olivier. Et si le secret de son enthousiasme se cachait dans les navettes et les canistrelli ?

La Velada, 31, rue d’Endoume, Marseille 7e ; commandes plats à emporter ou à livrer au 04 91 52 93 68.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter