Art de vivre

Les navettes et canistrelli de la Velada pour des goûters gourmets

On connaissait la Velada pour ses pizzas et sa daube de joue de bœuf et voici qu’Olivier Nagarian se lance dans la fabrication et la vente de navettes “car ce sont le quartier et les circonstances qui l’exigent” explique le restaurateur installé à quelques dizaines de mètres seulement de l’abbaye de Saint-Victor. Pour répondre aux bouleversements liés à la fermeture des restaurants, Olivier Nagarian a réaménagé tout l’accueil de son restaurant en épicerie, un appétissant complément à sa carte de plats à emporter ou à livrer.
Les vins du clos Culombu à Lumio en Corse, le blanc de Fontcreuse à Cassis et le château l’Hospitalet, grand vin rouge 2017 (primé meilleur vin rouge du monde 2017 par l’International wine challenge 2019) figurent bien vue dans la sélection de la Velada. Des cressins et autres whiskies tout droit sortis de la cave du restaurant complètent l’offre.

Mais la grande fierté du restaurateur, ce sont les biscuits secs : – J’ai toujours raffolé des biscuits secs, je les mangeais en quantité quand j’étais gosse, explique-t-il. Aujourd’hui encore, ils accompagnent mes cafés et même ma fille les adore. Elle les mange avec du lait d’amande ou du lait noisette-épeautre chaud au moment du goûter”.
Bien sûr, la Velada maintient son offre restaurant à emporter mais invite aussi à venir découvrir toutes ces gammes de produits à l’instar des cookies chocolat qui “apportent du réconfort”, assure Olivier Nagarian. Les croquants aux amandes et au miel sont joliment dorés et offrent une saveur miellée en fin de bouche délicieuse. Les canistrelli au sucre sont délicatement parfumés aux grains d’anis et les navettes gourmandes à souhait…“On s’amuse, on renouvelle toujours les produits et les recettes, on aime surprendre les clients” dit Olivier. Et si le secret de son enthousiasme se cachait dans les navettes et les canistrelli ?

La Velada, 31, rue d’Endoume, Marseille 7e ; commandes plats à emporter ou à livrer au 04 91 52 93 68.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).