Restaurants en Provence

Label Pizza, sous les micocouliers, à Gémenos

Label Pizza

Il y a, à Gémenos, un champion de France, d’Europe, du monde de la pizza ou de l’une de ses variantes. Bientôt, le ridicule de tous ses concours nous proposera le titre de champion de l’univers et il y en aura bien quelques-uns pour prendre ça au premier degré. Donc notre champion a affiché en vitrine ses titres : vice-champion du monde 2021 de la pizza world cup à Rome, vice-champion d’Europe de la pizza margherita 2019, 1er prix coupe d’Italie de la pizza au mètre et 1er prix de la champion’s cup de la « pizza teglia » en 2018, 3e prix de la coupe du monde du calzone en 2017… Et comme ça jusqu’en 2014. Sur la micro terrasse de Label Pizza, à l’ombre des micocouliers, la carte affiche 17 propositions de 11 à 16 €, dont une végétarienne, une bianca, une tartufa, une regina, comme leur nom l’indique. La Golosa se pare de crème, de mozza et de tomates fraîches, de gorgonzola et jambon cru. On commande ensuite un tiramisu servi dans un gobelet en plastique, lui même glissé dans un mug.

Au moment de passer en caisse, la patronne, charmante, drôle et gentille s’inquiète :
Tout s’est bien passé ? »
– Eh bien je regrette mon choix car les tomates fraîches étaient pleines d’eau et san goût. J’aurais dû prendre autre chose », répond-on.
Ah ça, elles poussent en serres en ce moment ! Vous avez pris des photos ? Vous allez les publier sur les réseaux parce que si vous les publiez, il faudra nous citer ! »
– Pour être franc, j’hésite à publier une photo de tiramisu dans du plastique ».
Ah ça c’est parce qu’on fait de la livraison et en livraison, les gens, ils ne nous ramènent pas les pots ». Silence. « Et puis vous savez Monsieur, ce qui compte ce n’est pas l’emballage, mais ce qu’il y a dedans ».
Notre hôte n’a pas compris que nous préférions parler de l’emballage plutôt que de son tiramisu raté sur toute la ligne. Mais nous sommes d’accord sur un point : ce qui compte ce n’est pas l’emballage, mais ce qu’il y a dedans. Ainsi le client se moque-t-il des prix décernés par d’obscurs inconnus, ce qui compte pour celui qui paie, c’est la pizza qu’il a mangée. Et là encore, on n’a pas voulu vexer.

Label pizza, 5, rue Marius-Roubaud dit lou Nebla, 13420 Gémenos ; infos au 06 65 27 62 62. Carte 20 €.

 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler.
Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone,
83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.