Restaurants en Provence

L'Aromat', un classique de la rue Sainte

Les années passent, Sylvain Robert et son compère Guillaume Bonneaud ont repensé tout leur restaurant. Oublié l’Aromat’ aux couleurs chaudes, on y évolue depuis un an dans une atmosphère blanche et lisse, presque digeste à l’heure du déjeuner. Toujours fidèles à la politique du prix « juste », les deux compères proposent à midi un triptyque entrée-plat-dessert affriolant : quesadillas de lapin au chèvre-compotée de brocolis, pavé de mulet plancha polenta syphon et purée de légumes crème de persil, salade d’ananas ganache chocolait-brisures chocolatées donnent une idée des bonnes intentions de l’équipe. En salle, sourires et petits mots gentils parsèment le service.

aromat deuxA la carte, le chef Sylvain s’amuse en réveillant les ardeurs de la fourchette sous un vol-au-vent de civet de lièvre-boudin blanc-pommes et foie gras poêlé mousseline de céleri salade de copeaux de carotttes multicolores ou avec les noix de Saint-Jacques à la plancha mini courge cœur de foie gras crumble de châtaignes-poêlée de légumes racines aux noisettes du Piémont.
Avec ses clins d’œil à Louis-Antoine de Pardaillan de Gondrin (fils de la marquise de Montespan, suprême de pigeon rôti aux coings-tartine de topinambour fricassée des cuisses et abats raviole de navet de Pardaillan) ou à Mme du Barry (velouté dubarry rémoulade da cabillaud aux herbes fraîches façon mimosa), Sylvain Robert montre un révérend respect pour la tradition française. Qui s’en plaidra ?

A midi, la « petite » formule et son velouté dubarry réchauffe les cœurs et réclame plus encore de rémoulade de cabillaud car c’est une réussite délicieuse qui s’apparente à une brouillade ! Les tendrons de veau braisés au vin rouge sont cuits fondants, servis sur un risotto aux champignons et jus de cuisson très généreux en parmesan. Si l’assiette est déséquilibrée côté sel, elle n’en demeure pas moins très convenable pour une formule à ce tarif. Un café gourmand et quelques guimauves plus tard (exigez les guimauves à la verveine, c’est un réussite), il y a fort à parier que, l’âme légère, vous reviendra l’envie d’inviter quelques amis ici… comme ça, pour le simple plaisir d’un moment simple mais de bon goût.

L’Aromat’, 49, rue Sainte, Marseille 1er arr. ; 04 91 55 09 06.
Formules déjeuner : 17 ou 19 €. Menu carte 40 et 59 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.