Magazine

Le palmarès des bonnes petites tables Michelin 2014

Les Bonnes petites tables michelin 2014

Le guide Michelin vient de publier sa sélection des « Bonnes petites tables » distinguées par un Bib gourmand. Le millésime 2014 met en avant 651 restaurants dont 110 nouveaux. Cuisine traditionnelle, fusion ou créative ; auberge de campagne ou bistrot branché… chacun trouve son bonheur et son style dans la sélection. Dans son communiqué de presse, Michelin affirme : « les Bib Gourmand ne cessent de gagner en popularité auprès des lecteurs » et c’est une réalité indéniable. A ce propos, Michael Ellis, le directeur international des guides Michelin enfonce un peu plus le clou : « Le succès des tables distinguées par un Bib Gourmand ne cesse de grandir année après année ! Il y a un véritable phénomène de bouche-à-oreille autour de ces adresses, car les lecteurs sont de plus en plus à la recherche de restaurants où se conjuguent qualité de l’assiette, convivialité, simplicité et prix maîtrisés ».

Plébiscité par les lecteurs, le Bib Gourmand est aussi particulièrement apprécié des restaurateurs. Ainsi, de nombreux chefs de renom font le choix d’ouvrir, en plus de leur restaurant étoilé, une deuxième table plus simple, où ils dévoilent une autre facette de leur cuisine : Edouard Loubet, à Bonnieux, par exemple, ouvrira en avril prochain un bistrot dans son domaine de Capelongue. Gérald Passédat propose deux adresses dans l’enceinte même du Mucem à Marseille… Parmi les nouveaux Bib Gourmand 2014, on notera, dans notre région, par exemple le Bistro d’À Côté de Jean-Luc Rabanel à Arles ou le jeune duo de Vaison-la-Romaine du Bistro du’O (Philippe Zemour et Gaëlle Renard).

Les Bonnes petites tables du guide Michelin 2014 est en vente pour 17,90 €.

Les Bibs gourmands de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Alpes maritimes
Antibes (06) Oscar’s
Cannes (06) Aux Bons Enfants
Cannes / Le Cannet (06) Bistrot des Anges
Cannes / Le Cannet (06) Bistrot St-Sauveur
Carros (06) La Forge
Gilette / Vescous, La Capeline
Mandelieu / La Napoule, Le Bistrot l’Étage
Mougins, L’Amandier de Mougins
Nice, Au Rendez-vous des Amis
Nice, le Bistrot d’Antoine
Nice, Comptoir du Marché
Nice, La Merenda
Nice, Les Pêcheurs
Le Rouret, le Bistrot du Clos
La Turbie, Café de la Fontaine
Vence, La Farigoule

Bouches-du-Rhône
Arles, le Bistro À Côté
Aubagne, Les Arômes
Marseille, Axis
Marseille, La Cantinetta
Marseille, Le Malthazar
Martigues, Le Bouchon à la Mer
Saint-Rémy-de-Pce/Maillane, L’Oustalet Maïanen

Le Vaucluse
Avignon, L’Essentiel
Avignon, Hiély-Lucullus
Bonnieux, L’Arôme
Cairanne, Coteaux et Fourchettes
Caseneuve, Le Sanglier Paresseux
Fontaine-de-Vaucluse, Philip
L’Isle-sur-la-Sorgue, La Balade des Saveurs
La Motte-d’Aigues, le Lac
Sainte-Cécile-les-Vignes, Campagne, Vignes et Gourmandises
Uchaux, Côté Sud
Vaison-la-Romaine, le Brin d’Olivier
Vaison-la-Romaine, le Bistro du’O
Roaix, Bistro Préface
Villard, la Table de Pablo

Le Var
Bandol, L’Espérance
La Cadière-d’Azur, Le Bistrot de Jef
Draguignan, Lou Galoubet
Draguignan / Flayosc, L’Oustaou
Fayence, La Table d’Yves
Fréjus, L’Amandier
Gassin, La Verdoyante
Grimaud, La Bretonnière
Les Issambres, Chante-Mer
Le Luc, Le Gourmandin
Rayol-Canadel-sur-Mer, Le Relais des Maures
Rians, la Roquette
Saint-Raphaël, Les Voiles
Saint-Raphaël / Valescure, Le Jardin de Sébastien

Les Hautes-Alpes
Briançon / Puy-Saint-Pierre, l’Auberge de Catherine
Puy-Saint-Vincent, La Pendine
Saint-Crépin, Les Tables de Gaspard
Saint-Julien-en-Champsaur, Les Chenets
Serre-Chevalier / Le Monêtier-les-Bains, La Table du Chazal

Alpes de Haute-Provence
Castellane / La Garde, Auberge du Teillon
Château-Arnoux-Saint-Auban, La Magnanerie
Manosque, Sens et Saveurs
Moustiers-Sainte-Marie, Les Santons
Moustiers-Sainte-Marie, La Treille Muscate

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aix-en-Provence

Jean-Luc Le Formal n’est plus. 2002-2022, le  plus breton des chefs provençaux a mis 20 ans dans la cité du Roy René pour gravir tous les échelons de la notoriété. Las, ce samedi 3 décembre, le cœur de Jean-Luc Le Formal a décidé de siffler la fin de la partie. Au Grand Pastis qui lui avait demandé s’il avait des regrets, Le Formal avait répondu : – Je n’en ai pas. Il faut assumer ce qui a été fait car on ne peut plus revenir dessus ». Fort de sa devise, « Profiter du moment présent à 100%, vivre et partager sa passion », Jean-Luc Le Formal a vecu pleinement pour la cuisine avec une douleur et une incompréhension : le mutisme du guide rouge à son encontre. Généreux dans le verbe et en actes, solidaire et confraternel, Le Formal tire définitivment le rideau sur son restaurant de la rue Espariat. En ces journées pénibles, chacun pensera à Yvonne sa compagne ; une cérémonie sera célébrée à Aix, jeudi 8 décembre.
Son interview au Grand Pastis.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter