Mes recettes

Le pastrami fait-maison au gros sel gris

Préparation : 10 min / Repos : 7-10 jours / Fumage : 2-3 heures / Cuisson : 4 heures

Votre marché : 1 gros morceau de poitrine de boeuf (2-3kg) ; 300 g de gros sel gris de Guérande Le Guérandais ; 4 cuil. à soupe de paprika ; 3 cuil. à soupe de vergeoise ; 3 cuil. à soupe de poivre noir en grains ; 2 cuil. à soupe de baies de genièvre ; 2 cuil. à soupe de graines de coriandre ; 2 cuil. à soupe de graines de moutarde ; 1 cuil. à soupe de graines de fenouil et 1 tête d’ail.

Sandwich de pastrami maisonOn y va : pilez le gros sel gris de Guérande, l’ail et les épices dans un mortier. Frottez la viande avec ce mélange d’épices jusqu’à ce qu’elle soit bien recouverte. Enfermez la viande dans un sac de congélation ou enveloppez-la soigneusement dans du film étirable, puis mettez-la au réfrigérateur pendant 7 à 10 jours, en la retournant tous les 2-3 jours. Fumage : fumez la viande au barbecue ou dans la cheminée. Vous avez besoin d’un petit feu, sans flammes : les braises doivent devenir blanches. Placez la viande au-dessus des braises puis refermez le couvercle du barbecue. Il est nécessaire que l’air puisse circuler pour favoriser la production de fumée. Laissez fumer pendant 2-3 heures. Cuisson : laissez reposer la viande fumée pendant un jour, puis faites-la cuire doucement à la vapeur pendant 4 heures… C’est prêt ! Servez le pastrami coupé en fines tranches dans du pain de campagne ou un bagel, avec une sauce au raifort ou à la moutarde.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.