Magazine

Le salon du Chocolat, millésime 2015 est annoncé

jp bensaidLe salon du Chocolat est devenu, avec la Saint-Valentin et les vacances au ski,  l’un des temps forts de février. Chaque année depuis 6 ans maintenant, ce rendez-vous pour cacaomanes patentés réunit toujours plus d’amateurs. Ils étaient 29 000 en 2014 et cette année, ses deux organisateurs, Jean-Pierre Bensaïd et Boris Boyadjian, espèrent dépasser le cap des 30 000 entrées. « Nous avons réuni un peu plus de 50 exposants, des chocolatiers bien sûr mais aussi des confiseurs, nougatiers, pâtissiers et autres spécialistes de fruits secs » explique Bensaïd, par ailleurs consul de Sao-Tomé et Principe.

Laurent Favre-Mot aussi sera là
De vendredi à dimanche inclus, soit 3 jours, les visiteurs profiteront des démonstrations animées par des chefs toutes les heures : des plats cuisinés à la pâtisserie, il y en aura pour tous les goûts. « Edouard Cristaudo (Ardèche), julien Diaz (Calvi, Corse), David Faure (Nice), Benoît Witz et Laurent Trocmé (La Celle, Var) figurent parmi les talents régionaux qui animeront des démonstrations » se réjouit Jean-Pierre Bensaïd. mais les régionaux seront aussi de la partie : Ludovic Turac et Grégory Radulic (Table au Sud et l’Epuisette, Marseille), Simon Pacary et Renan Kernen (L’Esprit de la Violette et Côté Cour, Aix) ne manqueront pas à l’appel. Laurent Favre-Mot, Sébastien Richard et le post it notespâtissier représentant Dalloyau à Marseille participeront aussi à la fête.

Dimanche, les ténors du barreau
vous invitent au procès du chocolat
Dimanche en milieu d’après-midi à 15h30, les deux ténors Jean-Louis Keïta et Dominique Mattei, respectivement ancien bâtonnier d’Aix et de Marseille, invitent le public à assister au procès du chocolat. L’un après l’autre, ils plaideront, dans un esprit qu’on devine d’avance plein d’esprit et de gourmandise, en faveur ou en défaveur du chocolat. « Et ce sera à l’assistance de donner son verdict », s’amuse par avance Jean-Pierre Bensaïd.

Au fil des ans, la bonne santé du salon du Chocolat marseillais a conduit ses organisateurs à dupliquer la recette à Toulouse et Monaco : « Le salon du Chocolat existe à Paris depuis 20 ans, explique Jean-Pierre Bensaïd. En qualité de consul de Sao-Tomé et Principe, nous y participons depuis la première édition avec toujours le même enthousiasme. Il était donc logique que nous défendions ce concept en province ». Et voilà comment deux Marseillais contribuent à défendre un plaisir qui n’a rien d’interdit…

Salon du chocolat les 27 (14h-22h), 28 février – 1er mars (10h – 19h) au parc Chanot (hall 1), Marseille 8e ;  contact : 08 25 88 43 90.
Parking : 5 €. Tarif : 9 €, 7 € (prévente web), 3 € (5-12 ans), gratuit pour les moins de 5 ans.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.