Magazine

Le Sofitel s'offre une terrasse

sofitelterrasse1Six mois de travaux pour nous inviter à plonger… dans le Vieux-Port. Pensée comme une ouverture, une plongée visuelle dans la ville, la nouvelle terrasse de quelque 50 places du Sofitel cumule les charmes et accueille depuis peu ses premiers clients. Du petit-déjeuner au dernier verre, la nuit, bercé par le scintillement des étoiles, l’hôtel a voulu s’ouvrir plus encore sur la ville. « Paradoxalement, tout le monde vantait la vue exceptionnelle dont on jouit depuis ce promontoire mais nous étions privés d’extérieur » reconnaît Gersende Gueit, en charge de la qualité au sein de l’hôtel. Que ce soit le matin pour un « petit-déj’ delight », au déjeuner, pour le goûter avec les compositions glacées du Glacier du Roy (place de Lenche dans le 2e arr.), ou le soir pour les offres tapas, l’hôtel a trouvé des arguments pour nous inviter au farniente. La carte est supervisée par le chef maison, Dominique Frérard, et c’est à son second, Jérémy, au bar, que l’on doit sa mise en oeuvre. Un joli duo.

Formule petit déj’ delight sans matirèes grasses ni sucres ajoutés 22 € (1 boisson chaude, 1 jus de fruits pressés,
1 fromage blanc, 1 salade de fruits agrumes-ananas, 1 cake flocons d’avoine et 1 cake miel-citron).
Formule déjeuner 35 € (entrée, plat, 1 café, 1/2 eau et le parking). Glaces l’après-midi (24 € la coupe)
et tapas le soir (29 € pour 5 propositions). Menu Spa : 103 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Nous y sommes allés avec des amis de Grenoble qui ont été éblouis par le site et le confort de l’endroit. En ce moment je conseille d’apporter un châle car les soirées sont frisquettes

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.