Magazine

Radio casseroles

jerome de oliveira C’est le clin d’oeil du jour et on le doit à Jérôme De Oliveira (photo ci-contre), vainqueur du Mondial des Arts Sucrés en 2008, avant de devenir en 2009, le plus jeune Champion du Monde de Pâtisserie à 23 ans. Jérôme De Oliveira a créé cette religieuse un brin iconoclaste, une religieuse starlette, crème de litchi et framboise fraîche, qui fera tourner bien des têtes au prochain festival de Cannes. De Oliveira a ouvert sa première boutique à Cannes en avril 2012 ( “Intuitions by J”, au rez-de-chaussée du Five Seas Hôtel, 22, rue Bivouac Napoléon). Décembre 2013, il inaugure une deuxième enseigne à Monaco (2, rue des Iris). Pour ce jeune pâtissier qui a travaillé 5 ans au Plaza Athénée à Paris, luxe et humour sont compatibles… et il le prouve !

22, rue Bivouac Napoléon 06400 Cannes, 04 63 36 05 07
et 2, rue des Iris 98000 Monaco, +377 97 70 78 90

Les Marseillais connaissent bien le restaurant l’Hippocampe dans le quartier de l’Estaque. Une adresse connue pour ses assiettes copieuses voire roboratives et ses poissons grillés qui est actuellement à la vente. C’est le patron de la brasserie de Carry-le-Rouet, “le Saint-Trop'” qui compte parmi les repreneurs les plus crédibles.

 Toujours dans le quartier de l’Estaque, le restaurant du Cercle d’aviron de Marseille (le fameux Cam), en vente depuis l’été 2013, vient désormais de changer de mains. Michel Béjeannin et son épouse ont racheté un petit hôtel dans leur Jura natal et ont décidé d’y repartir exercer leurs talents.

 Le chocolatier Claude Krajner et son épouse Audrey Diadème quittent leur adresse historique du 188, rue Paradis à Marseille. Installé dans ce petit magasin depuis 10 ans, le couple tourne une page et a décidé de se concentrer sur la deuxième boutique du centre-ville, rue Haxo, inaugurée il y a 3 ans environ. Le magasin sera agrandi et réaménagé avec un laboratoire visible pour que les clients assistent au travail de Claude Krajner. Ouverture annoncée pour le 15 juin 2014.

Le Temps d’un chocolat, 14, rue Haxo, Marseille 1er ; 09 82 39 10 55.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Mas de Cadenet ouvre ses portes Pour célébrer la fin des vendanges, la famille Négrel vous ouvre les portes du Mas de Cadenet pour un repas champêtre et des ateliers autour du vin le 16 octobre prochain. Accueil à partir de 11h avec des ateliers des cépages (dégustation des mono-cépages tout juste sortis de fermentation) et des ateliers assemblage (jeux d'assemblages à la découverte des équilibres et personnalités des vins). Apéritif et repas champêtre à 12h30 : Cédric Aubert, du restaurant La Place à Puyloubier sera à la manoeuvre avec sa cuisine éco-responsable. Au menu du jour, un spectaculaire agneau rôti sur place, à la broche et au feu de bois et bien entendu du Mas de Cadenet pour l'accord parfait ! Le vignoble est ouvert à ceux qui le souhaitent pour une balade digestive. Mas de Cadenet, D57, 13530 Trets ; infos et inscriptions au 04 42 29 21 59.

Giuseppe Ammendola invité du Môle Passédat Le chef espagnol du restaurant Índigo cocina vegetal à Bilbao répond à l'invitation de Gérald Passédat et vient cuisiner toute la semaine du 11 octobre. Il proposera un menu végétal au tarif de 55 € par personne. Menu composé d'une mise en bouche (Truffe pas truffe, croquette de shiitake, caroube, émulsion à la truffe, salicorne), d'une entrée (betterave et célerie rave au vin rouge et jus d'orange, guacamole et pain grillé au sarrasin), d'un plat (risotto aux légumes du marché et aux algues, crème au beurre d’amande et fenouil, herbes aromatiques) et d'un dessert (caprese cacao et et aux amandes, ganache chocolat, framboise). Photo Richard Haughton. Infos et réservations ici.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la cité, implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit... 9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Abonnez-vous à notre newsletter