Magazine

Le vin rosé poursuit sa croissance mondiale

Les Français raffolent du vin roséCes derniers jours, on a beaucoup parlé de l’Italie devenue premier pays producteur mondial de vin devant la France… Mais un autre chiffre est passé inaperçu : la France est devenu le premier producteur mondial de vin rosé avec 7,6 millions d’hectolitres produits en 2014 (soit 30% de la production mondiale). A la suite du point de conjoncture vitivinicole mondiale 2015 donné par l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin à Paris mercredi, un focus 2015 sur les vins rosés permet de voir la vie en rosé.

On y apprend que : 24,2 millions d’hectolitres de vin rosé ont été produits dans le monde en 2014, soit une augmentation de 16% depuis le début des années 2000 (20,9 Mhl en 2002). Le rosé représente 9,6% de la production totale de vins tranquilles.
Entre 2002 et 2014, la production de vin rosé en France a progressé de presque 50% (7,6 millions d’hectolitres en 2014 contre 5 millions d’hectolitres en 2002).
La Provence, avec 165 millions de bouteilles de rosés en 2014, est la première région en France productrice de vin rosé AOP, elle fournit près de 40% de la production nationale et environ 5,6% des rosés du monde.

10 verres sur 100 sont rosés
22,7 millions d’hectolitres de vin rosé ont été consommés dans le monde en 2014, soit une augmentation de 20% depuis 2002 (18,9 Mhl en 2002). La consommation mondiale de rosé représente 10,3% de la consommation totale de vins tranquilles. Cette augmentation est surtout tirée par la progression de la consommation de vin rosé en France qui est passée de 5 millions d’hectolitres de rosé consommés en 2002 à 8,1 millions d’hectolitres en 2014 soit une augmentation de +43%.
La France est ainsi le 1er pays consommateur de vin rosé avec 8,1 millions d’hectolitres consommés en 2014 soit 36% de la consommation mondiale, suivi par les Etats-Unis avec 3,2 millions d’hectolitres soit 14% de la consommation mondiale. La consommation de vin rosé en France n’a jamais cessé de progresser depuis 1990, pour atteindre aujourd’hui le chiffre record de 30,3% de la consommation totale de vin. En 25 ans, la consommation de rosé a quasiment triplé !

Sources : service économie du CIVP – OIV / Observatoire économique des marchés internationaux des vins Rosés (CIVP et FranceAgriMer)
Photo Jean-Louis Zimmermann

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter