Magazine

Le vin rosé poursuit sa croissance mondiale

Les Français raffolent du vin roséCes derniers jours, on a beaucoup parlé de l’Italie devenue premier pays producteur mondial de vin devant la France… Mais un autre chiffre est passé inaperçu : la France est devenu le premier producteur mondial de vin rosé avec 7,6 millions d’hectolitres produits en 2014 (soit 30% de la production mondiale). A la suite du point de conjoncture vitivinicole mondiale 2015 donné par l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin à Paris mercredi, un focus 2015 sur les vins rosés permet de voir la vie en rosé.

On y apprend que : 24,2 millions d’hectolitres de vin rosé ont été produits dans le monde en 2014, soit une augmentation de 16% depuis le début des années 2000 (20,9 Mhl en 2002). Le rosé représente 9,6% de la production totale de vins tranquilles.
Entre 2002 et 2014, la production de vin rosé en France a progressé de presque 50% (7,6 millions d’hectolitres en 2014 contre 5 millions d’hectolitres en 2002).
La Provence, avec 165 millions de bouteilles de rosés en 2014, est la première région en France productrice de vin rosé AOP, elle fournit près de 40% de la production nationale et environ 5,6% des rosés du monde.

10 verres sur 100 sont rosés
22,7 millions d’hectolitres de vin rosé ont été consommés dans le monde en 2014, soit une augmentation de 20% depuis 2002 (18,9 Mhl en 2002). La consommation mondiale de rosé représente 10,3% de la consommation totale de vins tranquilles. Cette augmentation est surtout tirée par la progression de la consommation de vin rosé en France qui est passée de 5 millions d’hectolitres de rosé consommés en 2002 à 8,1 millions d’hectolitres en 2014 soit une augmentation de +43%.
La France est ainsi le 1er pays consommateur de vin rosé avec 8,1 millions d’hectolitres consommés en 2014 soit 36% de la consommation mondiale, suivi par les Etats-Unis avec 3,2 millions d’hectolitres soit 14% de la consommation mondiale. La consommation de vin rosé en France n’a jamais cessé de progresser depuis 1990, pour atteindre aujourd’hui le chiffre record de 30,3% de la consommation totale de vin. En 25 ans, la consommation de rosé a quasiment triplé !

Sources : service économie du CIVP – OIV / Observatoire économique des marchés internationaux des vins Rosés (CIVP et FranceAgriMer)
Photo Jean-Louis Zimmermann

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter