Magazine

Vous aussi, participez au "Dîner pour sauver le monde"

un diner pour sauver le monde
Tous les chefs cuisiniers des chefs d’Etat qui conduisent le monde (dont la France) participent à l’opération et nous demandent d’en faire autant

Et si à l’occasion de la COP21, était proposé un « menu magique qui mette tout le monde d’accord? » Imaginez un dîner partagé simultanément dans le monde entier, par les plus grands et les plus humbles : voilà le défi que propose de relever le Club des Chefs des Chefs (CCC) afin d’inciter nos chefs d’État et ministres présents à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) à prendre les décisions nécessaires pour sauvegarder la planète et nourrir l’humanité. Il est urgent que soient prises dès à présent les mesures politiques et réglementaires pour réduire le gaspillage alimentaire et mettre en place une meilleure répartition des denrées pour l’ensemble des populations.

Le CCC c’est quoi ?
Le Club des Chefs des Chefs regroupe une trentaine de cuisiniers au service des chefs d’État et des gouvernements : ils ont souhaité, dans le cadre d’un même repas, réunir pendant la COP21 le public et les décideurs (chefs d’État et ministres) : agir ensemble, chacun à son niveau pour donner une chance aux générations futures. C’est une véritable action de démocratie à l’échelle mondiale pour une nouvelle « diplomatie culinaire ». En participant à cette opération, on aura l’impression, nous aussi, de s’asseoir à la table des négociations

Et au menu, y’aura quoi ?
Les chefs du CCC ont établi un menu équitable, universel et réalisable quelque soit l’endroit où l’on se trouve sur terre. Une recette de base facile à concocter avec des produits frais, de saison, de proximité et surtout des aliments abordables à tous par leur faible coût. Le menu se compose d’un plat et d’un dessert déclinable en fonction des goûts culinaires et des saveurs locales de chacun.
Les ingrédients du menu sont disponibles partout dans le monde et s’adaptent à toutes les cultures et confessions : du riz, des légumes, des légumineuses, des œufs pour le plat principal et du pain et des fruits pour le dessert.

Comment participer ?
Le principe est simple, il faut dans un premier temps télécharger le menu du repas sur le site internet undinerpoursauverlemonde.com
Ensuite, il suffira de concocter ce repas à midi ou le soir dans la journée du vendredi 20 novembre 2015 pour le savourer en famille ou entre potes.
Les participants pourront par la suite envoyer les photos de leurs repas à l’adresse contact@undinerpoursauverlemonde.com. Toutes les photos seront postées sur la page Facebook dédiée à l’événement (page Facebook : undinerpoursauverlemonde). Pendant la COP21 à l’occasion de ce même dîner servi aux chefs d’État et ministres, l’ensemble des téléchargements ainsi que vos photos des différents repas leur seront présentés.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.