Magazine

Vendanges 2015 : récolte mémorable en vallée du Rhône

carte cotes du rhone“Si la récolte est dans la moyenne des 5 dernières années en quantité, la qualité, elle, est exceptionnelle”. Voilà en une phrase résumée, l’analyse du millésime 2015 en vallée du Rhône. Après une récolte historiquement faible en 2013, suivie de volumes en hausse en 2014, le vignoble de la vallée du Rhône renoue avec la moyenne des cinq dernières années. “Ainsi, même s’il est encore un peu tôt pour se prononcer, les premières prévisions font état d’une baisse de 5 à 10% par rapport à 2014” tempère-t-on du côté d’Interhône, “la voix” des viticulteurs de la région.
Du nord au sud, la qualité exceptionnelle du millésime se confirme à la dégustation des premières cuvées. Pour les rouges, on note des couleurs intenses, du fruit, un potentiel tannique important. Les cuvées sont très colorées, riches en polyphénols. “On va avoir des vins de garde, avec beaucoup d’arômes”, se réjouit Françoise Dijon, responsable de l’observatoire du vignoble. Les premières cuvées de Syrah confirment la bonne extractibilité des composés phénoliques. Elles présentent des intensités colorantes d’exception, des indices de polyphénols totaux remarquables, et développent de beaux arômes de fruits. D’après les premières dégustations sur cuves, les premiers grenaches donnent eux aussi des vins très colorés et tanniques.

Tous les cépages ont eu une récolte homogène, et devraient pouvoir révéler tous leurs arômes pour de très beaux vins de garde. La vigne a traversé trois épisodes pluvieux en septembre, sans aucun problème sanitaire, “les peaux des raisins étaient particulièrement épaisses et ont protégé les baies” continue la responsable de l’observatoire du vignoble. Ce maintien d’un bon état sanitaire et le beau temps des derniers jours de septembre ont permis de pousser les maturités et de récolter les cépages à leur optimum. “Cela annonce de superbes assemblages, ça va être passionnant”, s’enchante Françoise Dijon. “Alors que les volumes sont de nouveau au rendez-vous, de mémoire de professionnel, c’est l’une des plus belles récoltes de ces dernières années, avec un potentiel incroyable pour les vins rouges” assure Interhône dans un communiqué, forcément laudateur.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)