Art de vivre

A fréquenter, à ne surtout pas oublier

foire à l'ail Marseille le Grand PastisAil, ail, ail !
Un temps oubliée et puis relancée en 2015, la Foire à l’ail invite les Marseillais, Provençaux et touristes à arpenter ses étals samedi 18 juin prochain. Sur le cours Belsunce, entre 10h et 17h, une quinzaine de producteurs de la région feront découvrir leurs produits et savoirs-faire. Ail, ail bio, plantes aromatiques, huile d’olive, miel, fruits et légumes, fromages, artisanat… il y en aura pour tous les défenseurs du patrimoine régional. Parmi les producteurs présents, citons Martine Tardieu (ail, ail bio, fruits et légumes), les familles Decomis (ail, fruits et légumes, huile d’olive) et Vilaldach (ail, fruits et légumes, vinaigre des quatre voleurs), Aurélie Bagnis et ses fromages de chèvre, et les taraillettes de la poterie Massuco.
Samedi 18 juin, cours Belsunce, de 10h à 17h.

Du veau oui, mais Abbatucci
Un banquet corse sera servi vendredi 24 juin prochain, à l’initiative de Be Organic. Dans la cours D des Docks Village, Be Organic a invité Jacques Abbatucci, éleveur corse en biodynamie et les jeunes chefs, Marie Dijon et Louise Gillard, autour d’un menu 100 % bio dont le produit phare est le veau tigre. Pour la première fois à Marseille, celui-ci sera cuit à la broche sous les yeux du public tout comme les accompagnements qui seront mitonnés dans une cuisine ouverte installée directement sur la place pour l’événement. Un bar typiquement corse sera installé à l’entrée de l’atrium 10.8 du bâtiment où un verre de rosé sera offert à tous les invités. Côté son, le banquet a invité les Crèmes Fouettées, qui rythmeront les agapes jusqu’à minuit.
C’est aux Docks Village, Atrium 10.8, vendredi 24 juin prochain, dès 19h10. Infos et résas au 04 13 94 11 60.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • La foire à l’ail si chère aux provençaux revient (c’est très bien) et les taraillettes, mais malheureusement pour une seule journée. A quand les quinze jours voire un mois d’antan. Vive la Provence.

    • Il faut encourager cette foire d’un jour et, si le succès se confirme, peut-être parviendra-t-on à la faire durer aussi longtemps qu’au XXe siècle…

  • Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.